La presse américaine encense les Diables rouges

Gil Durand

Les Diables ont parfaitement joué le jeu en ponctuant leur stage américain par une large victoire 2-4 (Mirallas, Benteke (2) et Fellaini) face aux Etats-Unis. Une prestation belge qui a visiblement épaté les journalistes américains.

L’équipe nationale a clôturé son stage américain avec brio. En ouvrant le score très vite via Mirallas puis en enfonçant le clou avec Benteke, Fellaini et encore Benteke pour un match à sens unique devant un public qui commença très tôt à quitter les lieux. Une prestation sans faute des Diables qui a visiblement impressionné les journalistes sportifs américains. La revue de presse.

ESPN Sports  : « La Belgique a commencé le match en déployant un jeu agressif, intelligent et fluide que Klinsmann (le sélectionneur… américain, NDLR) demandait. L’équipe US semblait sous le choc et il ne lui fallait que 6 minutes pour chuter. (…) Les points forts de la Belgique ont dépassé l’équipe US dans toutes les phases de jeu. (…) Comparée à celle de Marouane Fellaini, la prestation de Jermaine Jonas ressemblait à un mini iPad à côté d’un iPad. »

Sporting News  : « Jurgen Klinsmann voulait que les Etats-Unis se frottent aux meilleures équipes du monde avant la Coupe du Monde au Brésil. Vu comme les Américains ont été battus par la Belgique, il est évident que notre équipe nationale n’est pas tout à fait prête à rivaliser avec les nations les mieux classées. (…) Les Diables ont profité des erreurs défensives des Etats-Unis pour faire passer une nuit horrible à leurs hôtes.(…) C’est la première fois que les Etats-Unis concèdent plus de trois buts depuis un an. (…) Klinsmann a déclaré à la fin du match : « Je préfère jouer 10 fois contre la Belgique (…) parce que c’est contre ce genre d’équipe que vous apprenez ». »

New York Times  : « Les Etats-Unis ont été sévèrement battus par une puissante équipe belge. (…) La Belgique, qui est en tête de son groupe pour le Mondial, a une des équipes les plus fortes en Europe, avec une liste complète de joueurs évoluant dans des clubs de l’élite. »

USA Today  : « Après avoir été ‘écrasé’, le coach Jurgen Klinsman est resté perplexe (…) quand on lui a demandé de citer trois aspects positifs de cette défaite. « Hum… Trois ? Vous me mettez au défi d’en trouver trois ? ». (…) La talentueuse équipe belge a dominé les Américains pendant 90 minutes (…) une raclée à sens unique. (…) La Belgique a un sérieux « portefeuille » de joueurs avec dix éléments évoluant en Premier League et elle a dominé l’équipe américaine qui a de sérieux progrès à faire dans le travail défensif. (…) La Belgique est 15e équipe mondiale et est considérée comme une équipe montante. »

Sports Illustrated  : « La Belgique, même sans Eden Hazard, a un niveau de classe mondiale. »

Vos réactions

Voir toutes les réactions

8. -Sawadi- dit le 31/05/2013, 08:00

Quand on prend une raclée, on a tout intérêt à faire valoir les grandes qualités son adversaire, qu'elles soient réelles ou exagérées... Jules César le savait déjà ! ;-)

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
7. Barry Lyndon dit le 30/05/2013, 21:19

@gregger : quel est le rapport entre le foot et l'armée US ? Les belges n'ont pas refait Pearl Harbour, c'était juste un match de foot.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 5 non 4
6. Manu6691 dit le 30/05/2013, 20:12

Mais qu'est-ce que cela fait du bien .... !

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 4 non 3
5. gatinais dit le 30/05/2013, 15:15

Bravo les diables ! C'était la meilleure manière de préparer ce match très important contre la Serbie ! Continuez à nous faire rever ....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 9 non 5
4. Bouvy dit le 30/05/2013, 14:28

On devrait envoyer l'info au Wall Street Journal...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 19 non 5
Voir toutes les réactions »