La Belgique en panne? : «C’est la Commission qui le dit»

L.C. (St.)

Dans un article paru ce matin sur le site du Wall Street Journal, Frances Robinson épinglait une série de dysfonctionnements de la Belgique. Une nouvelle attaque dénigrante contre la Belgique, pays « en panne » ?

  • 
© Capture d’écran du blog Real Time Brussels
    © Capture d’écran du blog Real Time Brussels

Frances Robinson est l’auteur de l’article qui fait tant parler, sur les dysfonctionnements structurels que rencontre la Belgique. Elle est la correspondante du Wall Street Journal à Bruxelles.

Votre article est-il à l’instar de celui de Jean Quatremer une manifestation (de plus) de « Belgium bashing » ?

Non, pas du tout ! Tout ce que je dis est fondé sur les recommandations de la Commission européenne, qui ont été publiées hier. Ce n’est pas une opinion, je cite ce que dit l’Europe. L’idée, au départ, c’était juste de traduire les recommandations de la Commission pour la Belgique, sur un ton un peu plus ludique, plus marrant. Je ne fais donc pas du « bashing ». Tous les dysfonctionnements, sans exceptions, sont issus des recommandations. L’idée de l’article, c’est vraiment de trancher dans cette langue de bois de la Commission, pas vraiment de critiquer la Belgique.

Avez-vous le sentiment qu’il existe une ambiance générale un peu acerbe contre la Belgique, qui vous a peut-être inspiré le ton de votre article ?

Pas vraiment, si vous regardez sur mon blog je fais souvent cela : traduire les communiqués de l’Union européenne (UE), de la Banque centrale, dans un language moins « langue de bois ». Mais c’est vrai que Jean Quatremer, avec son article, il a lancé des grandes polémiques. J’ai beaucoup parlé, avec des collègues et amis expatriés, de cet article (Bruxelles pas belle, ndlr). Il y en a qui sont d’accord et d’autres pas. Mais nous, au Wall Street Journal, on ne dénigre pas la Belgique. C’est une critique qui vient de la Commission mais aussi de la Banque nationale de Belgique. Donc on pourrait avoir l’impression que, depuis des semaines, tout le monde est contre le pays, mais non, c’est la position de l’UE.

La Commission soulève les bonnes questions ?

La Belgique a signé des objectifs avec la Commission, il y a deux ans déjà. Le pays n’est pas sur le bon chemin, donc c’est normal de le signifier. Mais c’est vrai que, je viens de lire les commentaires de Mme Onkelinx, et je pense qu’il est assez juste de dire qu’on traite la Belgique ainsi pour faire un exemple en Europe.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

15. dissident007 dit le 30/05/2013, 22:21

Ah j'oubliais la toile... Facebook (anglais) Skype (lituanien) système anti-virus avast (tchéque) système messagerie instantanée (israelien), alors pour le piquant de la liste, la finance, le distributeur automatique d'argent (belge) la bourse, système financier lié aux échanges d'actions(belge) le système comptable (italien) le système graphique le plus utilisé dans le monde financier "les chandeliers japonais" (Japon). Vous en voulez encore? Le cinéma(français), l'ascenseur(italien), le téléphone(italien en réalité) etc etc

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
14. dissident007 dit le 30/05/2013, 22:07

Suite : Conquête spatiale(allemand) hélicoptère (russe) télévision (russe) pc portable système intel (israélien) automobile (français) la liste est interminable. La seule chose qu'ils ont produits c'est l'électro-ménager.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
13. castellion dit le 30/05/2013, 22:03

LA COMMISSION n' EST qu'une ADMINISTRATION. EMETTRE UN AVIS, OUI. IMPOSER SA VONTE, NON Elle n'a en fait pas le pouvoir d'imposer ses oukazes. Dans les années 1990, notre gouvernement ( & d'autres) ont fait croire que les "directives européennes" avaient automatiquement force de loi & en ont profité pour faire passer des règles impopulaires qui auraient été rejetées si elles avaient dû être discutées au parlement. Les Suédois ont voulu que les directives européennes puissent être amendées par les parlements nationaux. Refusé : la majorité des gouvernements préférait magouiller avec la Commission ( dont de Haene chez nous). La Commission n'a pas compris que les temps ont changé: si la Belgique lui dit "Zut", elle ne peut rien faire. Imposer une amende?. Et si le gouvernement ne la paie pas? Rien, sauf la démonstration que la Commission est un "tigre de papier"

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 1
12. dissident007 dit le 30/05/2013, 22:01

11 Louise_2011 @ Les américains ne produisent rien, tous leurs ingénieurs et informaticiens ils vont les chercher à l'étranger, ils organisent ainsi un double dumping, c'est à dire social et intellectuel. La plupart des inventions technologiques majeures qui meublent maintenant notre quotidien sont du à des étrangers formés dans des universités non américaines.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 0
11. Louise_2011 dit le 30/05/2013, 21:41

9 vous retardez d'une demi siècle, les profiteurs aujourd'hui sont les Chinois! Sans les Amerloques, nous n'aurions pas le plaisir de communiquer aussi vite! En quoi etes-vous esclave? vous dites ce que vous voulez, vous vivez tranquillement en Belgique, allez donc voir ce qui se passe en Asie, en Afrique!

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
Voir toutes les réactions »