Delphine Boël: «J’ai essayé de relancer la communication avec Albert. Tout a échoué» (vidéo)

May. (avec Belga)
| mis à jour

Lundi, Delphine Boël citait à comparaître le Roi, le prince Philippe et la princesse Astrid pour prouver qu’elle est bien la fille d’Albert II. Ce jeudi, elle explique ses raisons dans un communiqué de presse.

  • 
©Belga
    ©Belga

Delphine Boël s’est expliquée quant à son action en justice visant à faire comparaître le Roi, le prince Philippe et la princesse Astrid devant le tribunal de première instance de Bruxelles. «  J’ai entrepris cette action extrêmement difficile parce que la situation autour de mon existence s’est dégradée en discrimination à mon encontre et à celle de ma famille », explique-t-elle.

Delphine Boël a saisi lundi le tribunal de première instance de Bruxelles afin d’obtenir l’ADN des membres de la famille royale pour tenter de prouver qu’elle est bien la fille naturelle du roi Albert II.

Dans un communiqué de presse, Delphine Boël indique qu’elle est victime de différentes formes de discriminations depuis que le fait qu’elle soit la fille naturelle du roi Albert a été publiquement révélé en 1999. Elle cite notamment des comptes en banques fermés ou des interférences dans son travail.

Elle explique qu’elle tente depuis de nombreuses années de renouer le contact avec le Roi. « J’ai essayé de relancer la communication avec Albert par des lettres, via des leaders religieux et d’autres intermédiaires privés afin de normaliser notre situation. Tout a échoué. »

Étant donné qu’aucune de ses initiatives privées n’a été couronnée de succès, Delphine Boël a décidé d’emprunter la voie judiciaire. « Je me suis résolue à prendre la décision de faire appel aux tribunaux civils afin d’apporter un peu de clarté et de transparence », écrit-elle.

Delphine Boël conclut en estimant que cette action en justice ne fera sans doute pas cesser les discriminations à son encontre et ne lui permettra pas de renouer de bonnes relations avec le Roi, « mais avec des preuves ADN, mon identité sera certaine ».

L’affaire a été reportée au 25 juin par le tribunal de première instance de Bruxelles.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

41. mamba dit le 23/06/2013, 12:04

L'attitude du roi est coherente.Mme de Selys a fui à l'epoque ,ne pouvant assumer la situation. C'est une affaire privée qui ne nous concerne pas.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
40. Mon canard dit le 23/06/2013, 11:33

38. DUMOULIN>La différence est que la famille anglaise fait cela avec un minimum d élégance si je m en réfère aux vacances du Prince Harry à Las Vegas. ;-) Un Roi belge en perdition qui a abandonné son peuple et qui aurait mieux fait "dans l intérêt du pays" à renoncer à monter sur le trône de Belgique. Cette Delphine a 100 fois plus de courage que lui...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
39. bro dit le 23/06/2013, 10:34

C'est du cons, c'est du belge!

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
38. DUMOULIN dit le 23/06/2013, 09:46

Le père de coeur et le père génétique. Avec tous les derniers scandales de notre famille royale, (les détournements de successions par des fondations, la vie chaude d'Albert II, les frasques de Laurent, les attirances de Philippe et ses inséminations artificielles, ..., il serait de bon ton d'accepter sans passer par des procédures judiciaires les tests génétiques. A quoi sert de médiatiser cette demande ? La longue liaison d'ALBERT II avec la mère de Delphine, n'est plus un secret depuis très longtemps. Je comprends qu'un enfant veuille savoir ses vraies origines même tardivement. On dirait vraiment que la famille royale cherche tout pour tricher et tromper son peuple qui les paie à pavoiser. Et après, on dira que de nombreux Flamands ne veulent plus de royauté.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 1
37. electron45 dit le 23/06/2013, 05:09

On s'en fout de cette Boël, si elle a besoin de fric parce que c'est une artiste ratée elle n'a qu'a aller travailler a l'usine. Il y a quand même autre chose à raconter

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 4
Voir toutes les réactions »