Voici l’entourage du roi Philippe

Rédaction en ligne

L’entourage du nouveau Roi est désormais connu. Comme prévu, Frans van Daele, largement cité, a été nommé au poste de chef de cabinet du roi. « La Belgique est plus coriace qu’on ne le pense », déclarait-il dans un grand entretien accordé au Soir.

  • 
Frans Van Daele. Photo Bruno Dalimonte
    Frans Van Daele. Photo Bruno Dalimonte

La composition de l’équipe qui entourera le roi Philippe vient d’être rendue publique. Comme prévu, Frans van Daele, largement cité, a été nommé au poste de chef de cabinet du roi.

Frans van Daele a derrière lui une longue carrière dans la diplomatie notamment aux Nations-Unies. Par ailleurs, après quelques années comme représentant permanent auprès de l’OTAN, il est devenu chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères Yves Leterme, en 2007. Il est ensuite devenu chef de cabinet d’Herman Van Rompuy, président du Conseil européen en 2009. Ayant atteint la limite d’âge (65 ans), il a quitté son poste l’an dernier.

«  La Belgique est plus coriace qu’on ne le pense », déclarait-il dans un grand entretien accordé au Soir en novembre dernier. A la question « que vous inspire le succès de Bart De Wever, sa façon d’opposer les gens ? », il répondait  : «  Les cohabitations entre communautés passent par des hauts et des bas. Et les études montrent que les phénomènes de surface n’entament pas le fond des choses  ».

Voici les collaborateurs du Roi, selon le communiqué du Palais

Le baron (Frans) van Daele, Ambassadeur honoraire, est nommé Chef de Cabinet de Sa Majesté le Roi.

Hubert Roisin, précédemment Secrétaire de Sa Majesté la Reine Paola, est nommé Conseiller à la Maison de Sa Majesté le Roi.

Pierre Cartuyvels, précédemment Conseiller de Son Altesse Royale le Prince Philippe, est nommé Chef de Cabinet adjoint et Conseiller Diplomatique de Sa Majesté le Roi.

Le lieutenant général Noël De Bruyne, précédemment Chef de la Maison des Ducs de Brabant, est nommé Intendant de la Liste Civile de Sa Majesté le Roi.

Machteld Fostier, précédemment Conseillère de Son Altesse Royale la Princesse Mathilde, est nommée Secrétaire de Sa Majesté la Reine.

Le lieutenant-colonel d’Aviation Breveté d’État-major Alain Gerardy, précédemment Conseiller à la Maison des Ducs de Brabant, est nommé Chef du Protocole adjoint à la Maison de Sa Majesté le Roi.

D’autres collaborateurs seront également nommés dans les prochaines semaines : Pierre-Emmanuel De Bauw (Directeur Media et Communication du Palais royal), Philippe Kridelka (Secrétaire général de la Maison de Sa Majesté le Roi), Geneviève Renaux (Conseillère Economique), Rafike Yilmaz (Directrice-adjointe Media et Communication du Palais royal).

Vos réactions

Voir toutes les réactions

32. Tchiorny dit le 23/07/2013, 15:16

Pour moi, un "belgicain" est quelqu'un qui reste, envers et contre tout, attaché à l'unité du pays, pas forcément du fait qu'il soit entre les deux cultures principales. De toutes façons, cet état disparaît généralement à la génération suivante, les enfants optant naturellement pour l'une des deux cultures (selon la langue pratiquée à la maison et à l'école). Aussi, en dehors du cas particulier des enfants issus de parents wallons et flamands, il y a en Belgique bien d'autres cas d'enfants à cheval sur deux cultures, que ce soit du fait de mariages mixtes ou de l'immigration. Mais pensez-vous que les enfants issus d'un parent Belge et d'un parent Congolais devraient fatalement être nostalgiques de l'époque coloniale ?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
31. Tchiorny dit le 23/07/2013, 14:27

Oui mon canard, nous sommes bien en 2013, presque en 2014, et il s'en ait passé des choses depuis 1830 : une révolution industrielle, deux guerres mondiales, une francisation de la Wallonie et de Bruxelles, une inversion des pôles économiques et, quoi que vous en pensiez, une évolution du pays vers un système fédéral. Il n'y a jamais eu de grand brassage des deux principales communautés au point de n'en former qu'une seule. Sur le plan culturel, les francophones de Belgique se rapprochent naturellement de la France (comme les germanophones de l'Allemagne). La plupart des vedettes néerlandophones sont inconnues au sud du pays, et vice-versa. Je peux comprendre qu'il vous soit difficile de l'accepter, mais je doute que votre nostalgie de la Belgique "version 1830" puisse y changer quoi que ce soit...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
30. Mon canard dit le 23/07/2013, 12:27

22 bernard j. >tant qu ils y sont qu ils commencent par mettre leur sujets (c est le mot "technique",lol) dans un ambiance qui nous dispensera de ces sourires figés et crispés sur certaines photos. Tant qu à faire on peut aussi lancer un appel à ces généreux milliardaires et autres mécènes qui ne savent plus quoi faire de leur argent, pour ouvrir une souscription en vue d offre une vraie couronne à la Princesse Élisabeth quand elle montera sur le trône (avec interdiction, bien sûr, à notre Gouvernement de la revendre à la première occasion pour solder ses dettes, bien sûr) .

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 1
29. Mon canard dit le 23/07/2013, 12:02

"Belgique n avait pas créé un peuple Belge">pour votre gouverne les soldats égyptiens souhaitant se protéger des maladies vénériennes (ou de la procréation) utilisaient des boyaux de mouton ou des vessies de porc tandis que le premier préservatif en caoutchouc est inventé en 1880 ;-)

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 1
28. Mon canard dit le 23/07/2013, 11:43

23. Tchiorny>Je ne voit toujours pas en quoi cela justifie l anéantissement d une nation ce en violation d une conférence internationale qui a reconnu l existence de la Belgique."Jules Destrée constatait " c était en 1912 et nous somme en 2013 et presque en 2014. Autan dire que de cette union "infamante" et "illégitime" (aux yeux des wallons et flamands) de ces 2 peuples sont nés des gens qui ont du renoncer à leur origines pour se revendiquer "belge" parce que "ni entièrement wallon", "ni entièrement flamand". Que ca vous plaise ou pas les choses sont en l état où elle sont et ces wallons et flamands "revanchards" (signifiant une exacerbation patriotique aigrie qui consiste à refuser un évènement passé dans un contexte collectifs) devront admettre l existence des dits "belgicains" comme Albert 2 n a pas d autre choix que d admettre l existence de sa fille illégitime. "point à la ligne"-"punt aan de laan"

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 1
Voir toutes les réactions »