Rudy Demotte: «Le nationalisme flamand, un venin pour la Belgique»

C.D.P.

Lors de la présentation du programme des prochaines Fêtes de Wallonie, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a vanté un nationalisme wallon d’ouverture qu’il a opposé à un nationalisme flamand de repli, épingle La Première. On en parle avec Bernard Demonty dans le 11h02.

  • 
BELGA PHOTO / JOHN THYS
    BELGA PHOTO / JOHN THYS

Cela fait plusieurs années que Rudy Demotte veut renforcer l’identité wallonne. En 2010 déjà, il annonçait sa volonté de mettre en oeuvre diverses opérations censées rendre aux habitants du sud du pays la fierté d’appartenir à la Wallonie. « Notre identité ne se définit pas en diminuant les autres. Chez nous, le débat sur l’identité s’enrichit du débat sur les différences, c’est le contraire de la négation des différences », déclarait-il en mars 2010. Une réaction évidente à la déferlante nationaliste au Nord du pays. Et un concept délicat : le nationalisme positif, destiné à donner un « projet identitaire et mobilisateur » à la Wallonie.

Rudy Demotte a répété son credo ce mardi lors de la présentation du programme des Fêtes de Wallonie, relate La Première dans ses éditions matinales - le récit de la soirée dans Le Soir édition Namur Luxembourg et en PDF. Pour le ministre-président socialiste, il y aurait un « bon nationalisme wallon », par opposition au « mauvais nationalisme flamand ». Un nationalisme « positif », « pas pur et dur » ni « de repli », « une brique dans le mur, qui consolide l’ensemble » de la maison Belgique, selon lui, tandis que le nationalisme en vogue en Flandre est qualifié de « venin pour la Belgique ».

« Les Wallons ne se sont peut-être pas sentis à l’aise dans la définition de leur identité », estime Rudy Demotte, mais « aujourd’hui, on commence à en parler avec fierté », croit-il savoir.

Suivre le chat sur mobile

Vos réactions

Voir toutes les réactions

69. Atahualpa dit le 22/08/2013, 09:07

nous abaissons pas au vocabulaire et à l'idéologie datant du 19ème siècle ...... @espressooke.... le ps ne sera donc plus incontournable? Une sorte d'évolution en Wallonië? On croît réver...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
68. Espresso dit le 21/08/2013, 16:00

Ne nous abaissons pas au vocabulaire et à l'idéologie datant du 19ème siècle utilisés par la NVA... Les francophones sont plus malins que cela... Merci...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 4 non 3
67. welschdesmarolles dit le 21/08/2013, 15:40

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
66. fc1639 dit le 21/08/2013, 11:43

Il est faux de prétendre que les Wallons et les Bruxellois ont des préoccupations fondamentalement différentes. Il faut leur dire la vérité. Ils subissent ensemble les mêmes faiblesses dont ils sont, souvent, les seuls responsables car ils ont manqué de vigilance et de volonté. Découvrez le Manifeste des FDF Vous trouverez le Manifeste des FDF, intitulé « La force gagnante des libéraux sociaux pour donner de l ambition à la Wallonie et à Bruxelles », qui a été approuvé à une très large majorité lors du Congrès du dimanche 28 avril 2013. http://fdf.be/IMG/pdf/manifeste_des__fdf_28-04-2013.pdf

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
65. fc1639 dit le 21/08/2013, 11:43

Pendant que Rudy Demotte prône le "bon nationalisme wallon". Le Manifeste des FDF, « La force gagnante des libéraux sociaux donne de l ambition à la Wallonie et à Bruxelles » Pour l excellence des politiques en Fédération Wallonie-Bruxelles Ce devoir d excellence est multiple et doit porter sur trois priorités: la qualité de l enseignement et de la formation, le redéploiement économique et social, le haut niveau de la recherche scientifique. Mais il faut d abord lever une ambiguïté et dénoncer un danger. Les deux Régions, Wallonie et Bruxelles, ne seront pas plus fortes parce qu elles s affirmeront aux dépens de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le régionalisme est à la Wallonie et Bruxelles, ce que le nationalisme est à la Flandre: l annonce d une rupture des solidarités et donc un affaiblissement de chaque région. Il est faux de prétendre que les Wallons et les Bruxellois ont des préoccupations fondamentalement différentes. Il faut leur[...]

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !