Piccinin: «Ce n’est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin»

Patricia Labar

L’enseignant belge Pierre Piccinin, enlevé en Syrie en avril et libéré dimanche avec le journaliste italien Domenico Quirico, affirme avoir des preuves selon lesquelles ce sont les rebelles syriens qui ont utilisé des armes chimiques.

  • 
Pierre Piccinin. Prise d’écran
    Pierre Piccinin. Prise d’écran

L’enseignant belge Pierre Piccinin da Prata est arrivé à Bruxelles ce lundi matin à 05h40, en provenance de Rome. Enlevé en Syrie en avril dernier, il a été libéré dimanche soir avec l’Italien Domenico Quirico, journaliste au quotidien La Stampa.

Interrogé par Luc Gilson pour RTL, l’enseignant belge Pierre Piccinin, a indiqué que le gaz sarin n’avait pas été utilisé par le régime de Bachar Al-Assad.

« C’est un devoir moral de le dire. Ce n’est pas le gouvernement de Bachar Al-Assad qui a utilisé le gaz sarin ou autre gaz de combat dans la banlieue de Damas. Nous en sommes certains suite à une conversation que nous avons surprise. Même s’il m’en coûte de le dire parce que depuis mai 2012 je soutiens férocement l’armée syrienne libre dans sa juste lutte pour la démocratie », a déclaré l’enseignant dans une interview qu’il a accordé à RTL.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

22. poupila dit le 13/09/2013, 08:22

C'est très bizarre que cette révélation ne soit pas plus mise en évidence dans la presse belge. C'est bizarre aussi qu'au moment où sort cette révélation, les états-unis face brusquement marche arrière et d'une position de départ à la guerre, opte pour des négociation politique. Les Russes aussi disaient que c'était les rebelles. Et si les Russes avaient des preuves et avait fait pression avec elles sur les Etats-Unis en coulisse ? Cela expliquerait le revirement. Il est plausible qu'il soit l'effet de la diplomatie russe. Il faudrait lire la presse russe, iranienne ...etc pour voir.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
21. cortex dit le 11/09/2013, 14:56

@tuut - 80% des "rebelles" qui combattent en Syrie sont des non-syriens. Vous croyez que les mercenaires Libyens et Qataris discutent avec les Tchétchènes, les Bosniaques, les Albanais et les Turcs en arabe?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
20. tuuut dit le 10/09/2013, 14:16

manipulation: suis-je le seul en Belgique a trouver etrange que des syriens parlent entre eux en anglais?

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 6 non 7
19. LEBATAVE dit le 10/09/2013, 10:10

En intervenant en Syrie on se prépare à faire une belle idiotie. Laissons les Islamistes et le dictateur actuel se foutre en l'air entre eux. La dictature actuelle laissera la place à un califat ou à une république islamiste avec en prime une autre guerre civile entre sunnites et chiites.Le dictateur local , en cas de fuite réussie, viendra couler des jours heureux sur les bords du Lac Léman par exemple pour autant qu'il apporte les sous avec lui. On verra à nouveau des milliers de réfugiés syriens chercher un exode pour les meilleurs au Canada, en Australie, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, pour les plus démunis ou les plus illettrés, Madame Millequet à coups de petits bras toujours en mouvement les accueillera sur le compte des contribuables belges. C'est comme si c'était fait.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 8 non 9
18. Dong Zhuo dit le 10/09/2013, 09:00

@Cuberdon, son compagnon d'infortune a bel et bien confirmé avoir surpris avec Piccinin une conversation entre chef rebelles dont il ressort que c'est la rébellion qui a perpétré l'attaque au gaz. Il tempère simplement en disant qu'il est bien conscient que son témoignage ne constitue pas une preuve matérielle.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 8 non 7
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !