Quatre indices pour déceler les faux commentaires sur internet

Marine Leprince (st.)

Alors que de plus en plus d’internautes se basent sur les commentaires laissés par d’autres utilisateurs pour choisir leur hôtel ou leur restaurant, le Time donne quelques indices pour déceler les vrais des faux.

  • 
©Le Soir / Roger Milutin
    ©Le Soir / Roger Milutin

Qui n’a jamais jeté un œil aux commentaires sur le dernier restaurant branché de Bruxelles pour voir s’il valait vraiment le coup ? Depuis plusieurs années, internet est là pour conseiller l’utilisateur sur ses prochains achats ou réservations. Ce sont cependant les consommateurs qui, de plus en plus, s’entraident grâce à des sites de commentaires en ligne. Cette méthode, idéale dans un monde parfait sans menteurs ni profiteurs, réserve quelques inconvénients quand les chasseurs de clics et de popularité s’en mêlent.

Selon un article du Time, il existe quelques méthodes pour déceler les vrais commentaires des faux.

1. L’usage abusif de pronoms personnels  : d’après des psychologues, il est typique pour un menteur d’essayer d’utiliser le moins de pronoms personnels possibles. Par exemple plutôt que de dire «  J’ai rayé la voiture  », le responsable a tendance à utiliser le passif «  La voiture a été rayée  ». Mais des chercheurs de Cornell ont dévoilé que l’effet inverse se passe chez les gens qui laissent des faux commentaires. Comme ces derniers essaient de convaincre qu’ils ont fait quelque chose qu’ils n’ont jamais fait, ils tendent à utiliser plus de pronoms à la première personne pour compenser. On trouvera par exemple «  J’ai mangé ce plat et il était délicieux  » plutôt que «  Le plat était délicieux  ».

2. L’exagération  : Bing Liu, ingénieur informatique à l’Université de l’Illinois, dit que les faux avis sont souvent exagérés et font dans l’hyperbole. Le commentaire contient alors beaucoup de superlatifs dans des descriptions qui portent sur tout et n’importe quoi : les chambres, les repas, les aménagements etc. L’internaute qui laisse un faux avis exagère également sur la qualité de l’endroit : ce n’est pas un bon restaurant, c’est le meilleur restaurant de la ville !

3. L’abus de certains mots-clés et l’absence d’autres  : Yelp, un site de recommandations en tous genres, a mis au point un algorithme pour détecter les avis truqués. En analysant les avis suspectés de tricherie, Bing Liu a découvert que certains mots revenaient davantage dans les faux avis que dans les vrais. Pour les hôtels, il s’agit par exemple de «  nous, prix, séjour ou encore confort  », et pour les restaurants «  options, places, serviable et servir…  »

4. L’utilisation de langage figuratif dans un mauvais contexte  : une étude (en anglais ici) publiée par le Journal of Consumer Research révèle que les internautes « honnêtes » utilisent un langage figuratif quand ils parlent de produits ou d’endroits de détente, et un langage plus direct quand il s’agit de produits utilitaires. L’utilisation de métaphores tarabiscotées pour vanter les mérites d’un aspirateur serait dès lors suspecte.

Grâce à ces quelques conseils, les internautes pourront prendre leur décision avec le moins de biais possible et garder à l’esprit que tout ce qui est écrit sur internet est loin d’être toujours vrai.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

3. -Sawadi- dit le 27/09/2013, 16:10

Ceci est un faux commentaire.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
2. Bob Marone dit le 27/09/2013, 06:23

Watchdogs néocons, sionistes et climato-sceptiques, z'avez vu ça ? Allez, va falloir en tenir compte. Déjà, les profils bidons avec des gentils noms et prénoms innocents, et des photos qui donnent l'impression d'être le voisin de pallier, ça ne passe plus tellement c'est grotesque.

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
1. Kikadikoi dit le 26/09/2013, 22:24

Tiens, bizarrement il y a de fortes similitudes avec un certain sujet qui déchaîne les passions dans les fora de ce site. Deux Tatie Danielle sont d'ailleurs de grandes spécialistes pour y passer des journées entières...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !