Espionnage : Elio Di Rupo interdit les GSM lors des réunions secrètes

Rédaction en ligne

Le cabinet Di Rupo ne souhaite pas préciser, pour des raisons de sécurité, quelles autres mesures de sécurité le gouvernement prend pour éviter d’être mis sur écoute.

  • 
©Belga
    ©Belga

Alors qu’en France et aux Pays-Bas les ministres reçoivent l’ordre d’acheter des téléphones mobiles onéreux mais codés pour éviter d’être écoutés, la mesure belge se limite à remettre son téléphone. Lors de réunions secrètes, Elio Di Rupo demande à ses ministres de déposer leurs smartphones dans une petite pièce attenante, indiquent mardi Het Nieuwsblad et De Standaard.

«Quand on discute d’informations sensibles, il arrive effectivement que le Premier ministre demande à tout le monde de remettre son téléphone portable», confirme un porte-parole du Premier ministre Elio Di Rupo. Même si «remettre» est peut-être un terme trop fort. «Ils laissent leurs téléphones dans la pièce d’à côté

A la Défense, on va plus loin que le simple entreposage des téléphones quand on va discuter d’informations sensibles. Le ministre de la Défense Pieter De Crem a ainsi reçu lors de son entrée en fonction tout un briefing de l’armée sur la façon dont il peut et doit communiquer en toute sécurité.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

8. Mon canard dit le 29/10/2013, 12:24

7. radiogsm>L espionnage n étant pas une nouveauté (ni une invention de la NSA) inutile de dire qu il existe des solutions beaucoup plus économiques, beaucoup plus fiables et beaucoup moins nuisibles à la santé des personnes. Au mieux on avait droit à l une de ces délicieuses créatures nommées "espionnes" qui remplaçait avantageusement l espionnage électronique ; C était même beaucoup plus agréable de se faire espionner. En somme "un échange de bon procédé", lol...

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
7. radiogsm dit le 29/10/2013, 10:26

Mauvaise solution ; pourquoi pas une boîte en cuivre de type CE (pas china export, mais compatibilité électromagnétique) qui empêche les ondes d'entrer dans le volume à protéger posée au milieu de la table et fermée durant les discussions et en plus avec un brouilleur de GSM installé dans la pièce (ce dernier est interdit à la possession, l'utilisation et la vente en Belgique). Un investissement utile qui ne grèvera pas le budget du premier!

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
6. Mon canard dit le 29/10/2013, 08:40

"demande à tout le monde de remettre son téléphone portable"> La confiance règne entre les Ministres. Là il fleurte avec la paranoïa. Quant aux "secrets" les miliciens chargés de la sécurité (à l époque du service militaire obligatoire) ont largement pu apprécier le laxisme ambiant. A l occasion, que "les gradés" pensent à fermer la porte de leur bureau à clé ca épargnera à "la garde" de devoir procéder à une fouille des locaux... Merci d avance....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
5. albatros007 dit le 29/10/2013, 08:39

Oh! sa copine de Saint-Ghislain ne va plus pouvoir lui envoyer des mots doux

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 3
4. robert val dit le 29/10/2013, 08:07

Il doit être malheureux l'Elio, lui qui souffre d'addiction au GSM. Ente nous, certaines excellences feraient bien d'être plus discrètes dans les wagons de 1 er classe SNCB ou sur les trottoirs de la rue de la Loi. Il est souvent facile, sans les moyens de la NSA, d'être très vite dans "le secret des dieux". Tiens, vous savez comment on traduit Di Rupo en texan , je vous le donne en Français : " pompe à fric"

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 3 non 4
Voir toutes les réactions »