Le CD&V prône un « confédéralisme positif »

Belga

A l’occasion d’un congrès à Lommel, le CD&V a de nouveau pris ses distances avec la N-VA au niveau de ses projets institutionnels pour le pays.

Au «con-séparatisme déguisé» de la N-VA, le CD&V oppose son «confédéralisme positif», a expliqué samedi le ministre-président flamand Kris Peeters à l’occasion d’un congrès du CD&V à Lommel qui a rassemblé quelque 3.500 membres.

« Réponses humaines à des défis réels »

A six mois du maxi-scrutin de mai prochain, le parti de Wouter Beke entend se focaliser sur des «réponses humaines à des défis réels», plutôt que de verser dans la «froideur d’un nirvana idéologique».

Au cours de ce congrès programmatique, les membres ont passé en revue une centaine de pages de programme, fruit d’un long travail de réflexion interne mené ces derniers mois et baptisé ’Innesto’.

Plusieurs idées qui avaient émergé au cours de ce brain-storming sont passées à la trappe samedi, comme le raccourcissement des vacances d’été à six semaines pour les enfants, ou la création d’un arrondissement électoral fédéral. En revanche, l’obligation scolaire dès l’âge 3 ans a été préservée parmi les volontés programmatiques du CD&V.

En finir avec le statut de fonctionnaire

Le parti ambitionne aussi d’en finir, à terme, avec le statut de fonctionnaire. Il préconise aussi de faire davantage payer l’usage de la voiture et d’introduire un permis à points.

Chacune des propositions a été mesurée à l’aune de son apport pour les personnes, a insisté Wouter Beke. «Nous ne voulons pas laisser les gens à leur sort, mais nous ne voulons pas non plus les intimider avec un Etat qui réglerait tout», s’est-il justifié.

Ainsi, les allocations et indemnités sociales doivent être des «investissements», a-t-il notamment défendu.

« La valeur du dialogue »

«Avec Innesto, nous avons montré une fois de plus la valeur du dialogue, la force de la coopération», s’est félicité M. Peeters. «C’est cette force-là qui apportera le vrai changement».

Pour le ministre-président flamand, le CD&V est un parti politique qui refuse «le cynisme et le négativisme».

«Nous ne nous arrêtons pas à citer les problèmes, mais nous formulons également des réponses fortes. Nous préférons (offrir) une main tendue (plutôt qu’) un poing fermé, la certitude du progrès plutôt que le chaos du blocage», a-t-il ajouté.

Vos réactions

Voir toutes les réactions

41. pbj dit le 20/11/2013, 23:08

Suite à aux résolutions européennes, la réaction de la NVA me semble cohérente. En effet, puisqu'ils pensent que les difficultés budgétaires sont essentiellement dues aux politiques déficientes de la Wallonie et de Bruxelles, les projets Européens initiés par la Flandre risquent alors d'être pénalisés d'autant plus que les autres partis du Nord pensent la même chose (confédéralisme positif). Cela fait des décennies que cela dure avec la complicité du ventre mou pour un strapontin. Osons proposer à Bruxelles d'être insensible aux impérialismes en devenant zone franche et enfin l'incarnation bien nécessaire aux Européen d'une capitale rassemblant le parlement et a commission Européenne. Osons aussi donner à la Flandre ce qu'elle a déjà en grande partie pris càd les fonctions régaliennes et le nom, évitant ainsi la création d'un nouveau pays et enfin, à la Wallonie, une association étroite avec la France, actant le départ de ses grands intérêts vers l[...]

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 0 non 0
40. Espresso dit le 17/11/2013, 20:57

@brusselaar. En fait, de Bart de Wever nous connaissons vous et moi surtout le fameux "ce qui se passe derrière mon dos, c'est dans mon cul". Dixit l'homme le plus "slim" de Flandre... :-)

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
39. Espresso dit le 17/11/2013, 20:57

@brusselaar. En fait, de Bart de Wever nous connaissons surtout le fameux "ce qui se passe derrière mon dos, c

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 2
38. albatros007 dit le 17/11/2013, 19:37

Demotte a dit "le confédéralisme est un piège à cons" ET je ne pense pas que les Wallons sont cons donc s'ils veulent enlever fédéralisme. Nous les attendons les "cons"....

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 2 non 1
37. benke dit le 17/11/2013, 19:35

confederlarisme est divorce, le cd&v est le nva light !

Signaler un abus

Message constructif ?

oui 1 non 2
Voir toutes les réactions »

Osez la rencontre !