Jade Foret : « J’ai été trahie »

Rédaction en ligne

En exclusivité pour “Le Soir magazine”, la jolie Belge revient sur la polémique du reportage de la RTBF “La Belle, le Milliardaire et la Discrète”

  • © PN
    © PN

Avez-vous vu le reportage et qu’en avez-vous pensé ? Jade Foret : « Beaucoup de battage promotionnel a été fait avant sa diffusion, et finalement on voit une succession de tableaux d’une vie en famille sans les scandales qui avaient été annoncés. Deux regrets par contre: d’une part, on peut penser que la Porsche est un cadeau de mon fiancé alors que c’était un prêt pour le week-end, je faisais une blague et la réalisatrice présente le savait. D’autre part, cette même personne avait promis de ne pas montrer les essayages de ma future robe de mariée avant la cérémonie. Et ça, je l’ai en travers de la gorge! Je l’ai vécu comme une trahison! »

Pourquoi avoir accepté de participer à ce reportage? « Il m’a été présenté comme la suite logique d’un précédent reportage fait par la même réalisatrice (pour l’émission C’est la vie, sur les antennes de la RTBF il y a quelques années, ndlr) quand j’avais 14 ans. »

Pourquoi avez-vous décidé d’interrompre le tournage en cours de reportage? « Parce qu’on m’a dit que nous n’aurions pas de droit de regard avant la diffusion et nous ne voulions pas réitérer la même expérience que l’an passé (la fameuse séance photo organisée pour Le Soir magazine). »

Estimez-vous avoir été piégée par l’équipe de la RTBF? « D’une certaine manière oui puisqu’en arrêtant le tournage et en n’ayant plus aucune nouvelle par la suite, il semblait clair que rien ne serait diffusé. Nous avons appris par la presse que le reportage, pourtant inachevé, serait mis en onde. »

En cette période de crise économique qui touche de plein fouet de nombreuses personnes, ne trouvez-vous pas déplacé de vous montrer au grand public avec autant de signes de richesse ostentatoire? « Je sais que c’est un des axes de critique que l’on fait à mon fiancé, et pourtant il n’a aucune leçon de patriotisme ni de solidarité à recevoir, il a tout investi dans son entreprise et n’a jamais voulu s’expatrier. »

Comment a réagi votre compagnon à la diffusion du reportage de la RTBF ? « Il a eu exactement les mêmes réactions que moi, il n’est pas touché par les critiques à son encontre, et il a trouvé mesquines et hypocrites celles faites contre moi et ma maman. »

Craint-il une diffusion de ce reportage en France? « Absolument pas. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans Le Soir magazine de ce mercredi