Des Belges au ventre du Nyiragongo

<span name=cutline_content dam:org_class=paragraph displayname=cutline_content dam:orgTag=cci:cutline_content><p dam:orgTag=cci:p>François Kervyn, Caroline Michellier et Benoît Smets (de g.à dr.) vont guider une équipe de la BBC dans le cratère du volcan Nyiragongo, l’un des plus actifs d’Afrique. </p></span><p dam:orgTag=cci:p><span name=cutline_credit_c dam:org_class=character displayname=LEGENDE_CREDIT dam:orgTag=cci:cutline_credit_c>rts, d.r.</span></p>

François Kervyn, Caroline Michellier et Benoît Smets (de g.à dr.) vont guider une équipe de la BBC dans le cratère du volcan Nyiragongo, l’un des plus actifs d’Afrique.

rts, d.r.

Goma

De notre envoyée spéciale

C’est le grand jour : une équipe dépêchée par le Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren va descendre, ce vendredi, dans le cratère du volcan Nyiragongo, dont la silhouette empanachée surplombe Goma. Ils accompagneront une équipe de reportage de la BBC qui souhaite approcher au plus près du lac de lave de 200 mètres de circonférence, l’un des plus larges et des plus actifs du monde.

Caroline Michellier, François Kervyn et leur chef d’équipe Benoît Smets, sont vulcanologues, spécialistes en risques naturels et en cartographie. Depuis la Belgique, voyageant chaque année au Nord-Kivu pour y collecter de nouvelles données, ils surveillent le Nyiragongo comme du lait sur le feu. Chacun se souvient en effet de l’éruption qui, en 2002, avait poussé une coulée de lave vers Goma, engloutissant 10 % de la ville.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite