la carte blanche

Une nouvelle réforme du CoBAT pour consacrer la bruxellisation ?

Nous ne pouvons ignorer les voix des 2.500 citoyens qui s’élèvent pour l’instant en faveur du patrimoine. Leur mobilisation nous pousse à prendre la parole car nous partageons leur point de vue et leurs craintes.

Depuis deux semaines, un collectif de citoyens a lancé une campagne intitulée « Le patrimoine, ça nous regarde » ainsi qu’une pétition pour appeler les députés du Parlement bruxellois – où se discute pour l’instant la révision du CoBAT (le Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire) – à refuser la suppression d’une des principales missions de la Commission royale des Monuments et des sites (CRMS).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pendant 2 mois (sans engagement)
J'en profite