Les immeubles de Tivoli grattent le ciel

<span name=cutline_content dam:org_class=paragraph displayname=cutline_content dam:orgTag=cci:cutline_content><p dam:orgTag=cci:p>Depuis le 7<span xmlns:ccix=http://www.ccieurope.com/xmlns/ccimlextensions value=86 dam:orgTag=ccix:command></span>e<span xmlns:ccix=http://www.ccieurope.com/xmlns/ccimlextensions value=113 dam:orgTag=ccix:command></span> étage du bâtiment de la SLRB, la vue s’étend sur tout le nord de Bruxelles. </p></span><p dam:orgTag=cci:p><span name=cutline_credit_c dam:org_class=character displayname=LEGENDE_CREDIT dam:orgTag=cci:cutline_credit_c>Bruno D’Alimonte </span></p>

Depuis le 7e étage du bâtiment de la SLRB, la vue s’étend sur tout le nord de Bruxelles.

Bruno D’Alimonte

- LESOIR

Le vent glacial s’engouffre dans les futures rues du quartier Tivoli. Les ouvriers ont délaissé les travaux d’extérieur pour s’atteler aux aménagements intérieurs dans les appartements déjà isolés grâce aux châssis triple vitrage. Malgré les conditions climatiques, il n’y fait pas encore trop froid, preuve que les normes passives pourront être atteintes pour la majorité des appartements même si des chauffages d’appoint seront prévus. Et pour les ouvriers, le froid ne doit pas constituer une excuse pour ralentir le rythme. Si actuellement le chantier avance même un peu plus vite que prévu, il ne faut pas traîner puisque la livraison est prévue pour janvier 2019.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre d'abonnement
1er mois offert