La start-up wallonne Opinum lève 1,1 million

Loïc Bar
Loïc Bar

Opinum est le résultat de la fusion, en octobre 2014, de deux jeunes sociétés wallonnes : The Smart Company (en région liégeoise) et Decision Expert (à Braine l’Alleud). Employant neuf personnes à temps plein, la société dirigée par l’entrepreneur précoce Loïc Bar (27 ans, lire ci-contre), a développé une plateforme logicielle qui agrège et centralise des données de consommation provenant de divers capteurs du marché, autant pour la gestion de l’électricité, du mazout, du gaz que de l’eau ou même la qualité de l’air. La start-up cible les entreprises, essentiellement actives dans le secteur tertiaire. EDF Luminus, Microsoft et OptiWatt font partir de ses premiers partenaires.

Elle prévoit un chiffre d’affaires d’environ 300.000 euros cette année.

Le financement annoncé aujourd’hui inclut 875.000€ des fonds Sambrinvest, SRIW environnement, Inventures et MyMicroInvest ainsi que de trois business angels belges et américains. La participation au capital se fait en deux phases (maintenant en juin prochain) pour atteindre jusqu’à 40 % des parts. Novallia (Sowalfin) mettra parallèlement à disposition autour de 200.000€ de prêt pour aider à financer les fonds de roulements et investissements divers. Une centaine de micro-investisseurs ont participé à la campagne de crowdfunding de MyMicroInvest.

Le choix de Sambrinvest, a priori surprenant pour une société qui a ses racines à Liège, s’explique par deux raisons : « Nous avions un très bon contact avec une personne de Sambrinvest, qui a fait un travail remarquable pour mener cette augmentation de capital. Deuxièmement, Novallia avait exploité tout son budget en région liégeoise », précise Loïc Bar. La start-up va installer son siège social dans le Hainaut, mais conservera un siège opérationnel à Liège. « Et puis la SRIW est tout de même un peu liégeoise. »

Le fondateur met en avant la capacité de centralisation simple et sécurisée des informations grâce à opiSense, pour tout type de consommations.« Cela ne sert à rien de recréer du hardware, il y a déjà beaucoup de solutions. »

À travers ses nouveaux actionnaires, la jeune entreprise espère également se renforcer dans le Hainaut, « où les besoins d’optimisation énergétique sont très élevés. »