Une anthologie pour dénoncer la "connerie" de la guerre

Les textes choisis découlent d'un "subjectivisme assumé", a souligné l'un des co-auteurs du livre, Jean-Pol Baras. Parmi les auteurs et personnalités retenues figurent entre autres Camus, Saint-Exupéry, Einstein, Freud, Gandhi, Jaurès, M.L. King, La Fontaine, Luxemburg, Malraux, Sartre, Tolstoï, Voltaire, ou encore Zweig. Plusieurs Belges ont également été mis à l'honneur, dont le prix Nobel de chimie Ilya Prigogine, le député et dramaturge Gaston Baccus et le fondateur du Crisp Jean Van Lierde. "L'objectif était de donner des éclairages sur des auteurs pas spécialement connus pour ces textes-là, comme celui qu'a publié Camus au lendemain d'Hiroshima", explique M. Baras. "Si les textes sont universels, certains proviennent de personnalités qui n'ont pas forcément franchi la rampe de l'Histoire, comme Bertha von Suttner par exemple", ajoute l'autre co-auteur Denis Lefebvre. L'ouvrage, dont le titre provient d'un vers de Prévert, est une initiative de la fondation Henri Fontaine, à laquelle se sont associés les éditions Marot et Omnibus, le Mundaneum de Mons et le Centre d'action laïque.