Les enfants de René Angélil rendent hommage à leur père (vidéo)

Les funérailles nationales de René Angélil, le mari et agent de Céline Dion, se sont déroulées ce vendredi 22 janvier à la basilique Notre-Dame de Montréal, là où le couple s’était marié il y a 21 ans.

Lors de la cérémonie, présidée par Mgr Christian Lépine et retransmise en direct de 4 chaînes de télévision, les deux fils aînés de René Angélil ont livré un discours plein d’amour, qui a été l’occasion de quelques sourires.

Le plus âgé d’entre eux, Patrick, 47 ans (né de l’union de son père avec Denise Duquette, le premier de ses trois mariages), a pris la parole le premier.

«  Merci d’être venu en si grand nombre rendre hommage à mon père. Ces derniers jours, nous nous sommes tous remémorés René Angélil le conquérant du show-business, le manager acharné, talentueux, intelligent, visionnaire, celui qui a su faire rayonner le Québec à travers le monde, ainsi que l’homme doux, généreux, et charismatique qu’il était  », a débuté le plus âgé des fils de René Angélil.

«  C’est également notre papa, ajoute-t-il. Il ne l’a pas été de la même façon pour chacun d’entre nous, mais il nous aimait, nous le savons, aussi intensément les uns que les autres.  »

«  Il ne ratait jamais une occasion de déclarer son amour. Toute notre vie, notre papa nous a dit ’je t’aime’. Et maintenant, plus que jamais, nous réalisons qu’il est exceptionnel d’avoir un père qui n’hésitait pas à prononcer ces mots si précieux  », poursuit-il, très ému, avant de partager une petite anecdote, qui n’a pas manqué de sourire l’assemblée :

«  Dès notre plus jeune âge, nous avons tous appris qu’il fallait dire s’il vous plaît, merci, qu’il fallait regarder des deux côtés de la rue avant de traverser, et qu’au black jack, il faut doubler la mise.  »

Puis, c’est au tour de René Charles, 14 ans, le fils aîné de Céline Dion, de rendre un dernier hommage à son père.

Le jeune homme a salué un père, avec qui il prenait plaisir à parler de «  golf, de hockey, de poker » et aussi de gastronomie. «  Tu es un exemple difficile à suivre », a ajouté René-Charles dans un discours à la fois émouvant et optimiste :

Voir la vidéo sur Mobile.

Pour les derniers moments, ceux de quitter la basilique Notre-Dame de Montréal, Céline Dion et son époux avaient choisi de diffuser la chanson «  Pour que tu m’aimes encore ».

La star aura accompagné la dépouille de son mari jusqu’au bout. Par un dernier baiser, elle lui a fait ses adieux.

Belga
Belga - AFP

Belga
Belga - BELGAIMAGE