Oser rire de l’entrepreneuriat

Davy Courteaux. © D.R.
Davy Courteaux. © D.R.

L’entrepreneuriat est une chose on ne peut plus sérieuse. Se planter n’est jamais marrant. Mais cela n’empêche pas d’en rire. Et de partager un certain nombre de leçons sur le ton de l’humour. « Je lance ma boite » est le titre de ce projet de « showference », mi-spectacle mi-conférence, sur un thème – l’entrepreneuriat – qui n’a sans doute jamais autant mobilisé les énergies dans notre pays. Peut-être parce qu’entreprendre reste le meilleur remède à la morosité ambiante.

Derrière ce spectacle en préparation pour « oser, rêver et se lancer », on retrouve l’insaisissable Davy Courteaux, entrepreneur (l’échec avec Foxi.be avant de rebondir avec sa boîte de com’ C-Davy) et animateur des NRJ Startup Awards. « L’idée est de mettre sur pied un spectacle grand public, qui rend l’entrepreneuriat accessible à un maximum de gens qui n’iraient jamais à une conférence sur ce thème. Faire comprendre qu’entreprendre n’appartient pas qu’à une certaine élite. Il y aura pas mal de parallèles avec la vie de tous les jours. Des situations cocasses, explique Davy Courteaux. Pour les entrepreneurs établis, ce sera j’espère l’occasion de bien rire de leur quotidien et pour les autres, ce sera une opportunité de trouver de l’inspiration et le courage de se lancer. »

Pour la mise en scène et la coécriture de son « one-man-show », Davy Courteaux fait appel à l’humoriste, acteur et rappeur James Deano, dont les sketches ont été vus des centaines de milliers de fois sur YouTube. Il est également soutenu par l’espace de coworking et d’innovation Transforma BXL.

L’étendue de la tournée dépendra du succès d’une campagne de crowdfunding qui vient de débuter sur KissKissBankBank. 6 dates au moins sont envisagées, dont une déjà certaine le 20 novembre, au Théâtre Molière à Bruxelles.