Climat: la Belgique déçoit, déplore le WWF

Antoine Lebrun, le patron du WWF a adressé une lettre ouverte au Premier belge à l’occasion de la journée Earth Hour. © D.R.
Antoine Lebrun, le patron du WWF a adressé une lettre ouverte au Premier belge à l’occasion de la journée Earth Hour. © D.R.

C’était le 30 novembre. Le Premier ministre Charles Michel (MR) s’adressait au monde, depuis la tribune de la conférence de l’ONU sur le changement climatique, la COP21, à Paris : « La vigilance ne suffit pas. Nous devons être déterminés. Pas seulement avec les mots ou des textes, mais surtout avec des actes ». Trois mois plus tard, les actes en question sont assez peu visibles.