La garde-robe d’Hélène Rochas aux enchères à Paris

H élène Rochas incarna toute sa vie l’élégance à la française et fut une des figures emblématiques de la mode depuis le milieu des années 40. La dispersion de sa garde-robe est un événement avec près de 200 pièces dont 80 % de création d’Yves Saint Laurent, un ami proche », indique Cornette de Saint Cyr.

La plupart des ces vêtements haute couture ont fait l’objet de publications et d’expositions, notamment au Palais Galliera, le musée de la mode de la ville de Paris.

Les lots, estimés entre 300 et 4.500 euros, seront présentés au public vendredi 9 mai de 14H00 à 18H00, samedi 10 et lundi 11 mai de 10H00 à 18H00 à la Maison Cornette de Saint Cyr, 6, avenue Hoche, dans le huitième arrondissement de Paris.

Hélène Rochas incarnait l’image de la Parisienne élégante d’après-guerre. © Reporters
Hélène Rochas incarnait l’image de la Parisienne élégante d’après-guerre. © Reporters - Reporters / Rue des Archives

Image de la Parisienne élégante d’après-guerre, surnommée « la panthère sophistiquée » par la presse américaine, Hélène Rochas est décédée en 2011, dans sa 84e année.

Cette « reine des parfums », passionnée par les fleurs blanches, a créé en 1960 son jus emblématique, « Madame Rochas »’, un succès international.

Hélène Rochas en compagnie d’Yves Saint-Laurent. © Reporters
Hélène Rochas en compagnie d’Yves Saint-Laurent. © Reporters - Reporters / Bpresse

Amie de Françoise Sagan, proche d’Yves Saint-Laurent, plusieurs fois au palmarès des femmes les plus élégantes du monde, Hélène Rochas avait inspiré Andy Warhol pour un portrait en 1975.

Pendant 50 ans, elle a dirigé la griffe de mode et de parfums fondée par son mari Marcel.

La marque Rochas appartient désormais au groupe américain Procter and Gamble qui a renoué dès 1990 avec le prêt-à-porter.