Alliance Slow Food des chefs: une alliance gastronomique!

Edition numérique des abonnés

À leur carte désormais : productions locales et de saison, légumes frais et produits artisanaux. Ils ont formé l’Alliance Slow Food des chefs-Belgique et participent à un mouvement international de sauvegarde de notre biodiversité agroalimentaire.

À l’origine du projet, il y a Slow Food Metropolitan Bruxelles, un des groupes Slow Food belges : « Un des objectifs de Slow Food, c’est de faire redécouvrir traditions et produits locaux. Pour cela, il faut recréer du lien entre producteurs et consommateurs et mettre dans nos assiettes ce qui est produit chez nous et qui est d’ailleurs à la base de nos traditions culinaires. Il s’agit de retrouver nos racines alimentaires, de la fourche à la fourchette, explique Patrick Böttcher, coordinateur de l’Alliance. Or une bonne partie de la gastronomie ne travaille plus ni de saison ni avec les produits de son terroir. »

Nos terroirs ont du goût

L’Alliance Slow Food des Chefs, c’est un engagement fort de 22 chefs belges à travailler des produits frais, de saison, locaux et durables.« Nos chefs se sont engagés à utiliser des matières premières locales issues d’un réseau d’agriculteurs et d’artisans qui perpétuent les techniques et savoirs traditionnels », poursuit Patrick Böttcher.

L’engagement repose sur une charte internationale qui prévoit un certain nombre de critères de qualité, que les chefs belges, très enthousiastes, ont complétés avec leurs propres critères. Cela va de l’obligation de travailler avec des produits non industriels, de n’utiliser que légumes et fruits frais (et pas de surgelés !), viandes fermières, poisson durable et œufs bio ou de plein air à la recommandation de préférer aux sodas industriels des boissons fruitées artisanales, de proposer des bières belges artisanales, des fromages au lait cru ou encore des vins bio. De quoi réveiller nos papilles endormies par les saveurs standardisées de l’agro-industrie…

Des artisans à la carte

L’Alliance de chefs, c’est aussi un partenariat étroit avec les producteurs et artisans de bouche qui entrent dans le réseau. « Le travail entre les chefs et les producteurs est un vrai partenariat qui se fonde sur la reconnaissance du travail de chacun. On prend le temps régulièrement de se voir, de se parler. »

Par ailleurs, les chefs s’engagent à mettre en valeur le travail de leurs fournisseurs en renseignant leurs coordonnées sur leur carte. L’initiative contribue ainsi à faire connaître les artisans et à favoriser la création d’un circuit économique local pour leurs produits. Actuellement, plus de 130 producteurs en font partie et leurs coordonnées sont publiées sur le site de l’Alliance.

Une belle pépinière d’adresses pour celles et ceux qui veulent savoir ce qu’ils ont dans leur assiette !