La crise s’aggrave pour la Deutsche Bank

Edition numérique des abonnés

L’action du premier établissement bancaire allemand est passée vendredi sous la barre fatidique des 10 euros, semant un vent de panique au sein du groupe et sur les marchés financiers.

Selon les informations de plusieurs agences de presse, dix fonds spéculatifs américains (Hedgefonds) auraient décidés de réduire leur volume d’affaires avec la banque allemande de Francfort.

►Lire l’analyse sur Le Soir+