11 novembre 1992: autorisation de l’ordination des femmes par l’Église anglicane d’Angleterre

Libby Lane est la première femme à devenir évêque. (BELGAIMAGE)
Libby Lane est la première femme à devenir évêque. (BELGAIMAGE) - BELGAIMAGE

Après vingt de débats houleux, le synode de l’Église d’Angleterre approuve l’ordination des femmes que pratiquaient déjà les églises anglicanes des États-Unis, du Canada, de la Nouvelle-Zélande. La décision entraîne encore des réactions hostiles des sensibilités les plus conservatrices de cette église qui estiment que cette ordination est contraire à la tradition biblique. De même le Vatican déclare que l’ordination constitue « un grave obstacle au processus de réconciliation avec l’Église catholique. » Mais ce n’est qu’en 2014 que l’Église anglicane d’Angleterre donne son feu vert effectif. L’année suivante, Libby Lane qui a été ordonnée prêtre en 1994 en même temps que son mari, est nommée évêque de Stockport, près de Manchester.