Geluck sur le retour du Chat dans «Le Soir»: «Le lien avec les lecteurs me manque»

Après quatre ans d’absence, Le Chat revient pour signer un gag par jour dans Le Soir. Plus mordant que jamais, l’artiste du bon mot grandit, change de format, et publie ses pensées sur papier, dans la page de la Petite Gazette, mais aussi sur tablette et smartphone dans Le Soir +.

Invité de la rédaction, Philippe Geluck explique les raisons de son retour dans le Facebook Live ci-dessous.

« C’est un retour sur mon arrivée ici il y a 34 ans, quand j’ai commencé à dessiner dans Le Soir. En 1983, j’arrivais à la rédaction et on me mettait dans le kot à journaux. Je pondais 5 gags chaque semaine. Puis à un moment, à l’arrivée d’internet, j’ai commencé à envoyer mes dessins en ligne avec un modem », se rappelle Geluck.

« Le lien avec les lecteurs me manque (…) Être dans le journal, c’est la nature du Chat. Après cette espèce de détour, de voyage autour de lui-même, il a proposé à l’équipe du Soir de revenir, en se disant ‘c’est un risque aussi’. J’ai l’impression que tout le monde était heureux de revoir le Chat ».

« Quand je vois les témoignages que je reçois, qui me bouleversent parfois, de gens qui sont dans la maladie, dans des dépressions et qui me disent que le Chat leur a sauvé la vie, je me dis que le rire a une vertu thérapeuthique. J’aimerais qu’il soit thérapeutique et préventif », remarque Geluck.

Ne manquez pas un journal collector ce samedi 13 mai avec des dessins exclusifs, une interview de Philippe Geluck, les coulisses de son retour et des anecdotes sur l’histoire du Chat.

Revoir le live sur mobile