Festival de Cannes : La Ministre de la culture israélienne sur le tapis rouge (photo)

BELGAIMAGE
BELGAIMAGE - BELGAIMAGE

Présente sur la Croisette dans le cadre de la délégation du premier pavillon israélien présentant les films et projets qui ont déjà conquis le cinéma international, Miri Réguev a su attirer l’attention des photographes.

Jérusalem sur sa jupe

Le choix de sa robe n’est en effet pas passé inaperçu puisqu’elle a choisi une robe 100 % israélienne malgré de nombreuses sollicitations pour porter la robe de grands Couturiers.« Cannes s’est revêtu de bleu et blanc – avec le premier pavillon israélien où drapeau israélien flotte d’où l’on entend des chants d’espoir, avec des acteurs israéliens, des artistes israéliens et même ma robe a été conçue par un couturier israélien et qui a été complimentée par tout le monde, c’est un grand honneur » confie-t-elle.

La robe portée par la ministre comprenait un bustier or scintillant au-dessus d’une longue jupe blanche reprenant pour décor la ville Jérusalem. Un look clairement politique puisqu’il rappelle la résolution de l’Unesco prise le 02 mai dernier concernant le statut de Jérusalem et la « puissance occupante » de l’Israël. L’État hébreu a d’ailleurs a annoncé le mercredi 3 mai, en mesure de rétorsion, qu’il réduirait de nouveau sa contribution à l’ONU à hauteur d’un million de dollars selon l’AFP.

La ministre de la culture et du sport a toutefois partagé son émotion cannoise sur Facebook selon le site Lola : « C’est une grande fierté de monter les marches du tapis rouge pour le festival du film le plus important du monde avec des artistes israéliens ».