Des bateaux électriques sur la Meuse

Rendre la Meuse aux Liégeois, et aux touristes, avec le bateau électrique.
Rendre la Meuse aux Liégeois, et aux touristes, avec le bateau électrique. - Michel Tonneau

La société coopérative « Liège au fil de Meuse », en collaboration avec la Province de Liège, vient de lancer une nouvelle initiative. Il s’agit d’une mise à disposition de bateaux électriques pour le grand public. Au départ du projet, l’idée de rendre la Meuse aux Liégeois. Et comme le dit Jean-Louis Schmetz, un amoureux de la navigation et l’un des initiateurs de ce projet, «  c’est une façon de redécouvrir la ville d’une autre manière. » Paul-Emile Mottard, président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège, abondait également dans ce sens. «  Ce nouveau concept est une manière de mettre en évidence le fleuve. Découvrir une ville depuis un bateau, c’est complètement différent  ».

Concrètement, cela veut dire qu’une nouvelle base nautique va être disponible juste à côté du Palais des Congrès. La péniche « Sayonara », accostée au début du parc de la Boverie, servira de zone d’embarcation. Côté pratique, il vous faudra compter 40 euros de l’heure. Le tour de Liège, du pont Atlas au pont de Fragnée, aller-retour, est estimé à une heure sans escale. Vous pourrez y découvrir notamment l’Evêché, la grand poste, le grand Curtius… dans un sens et le port des yachts, le plongeur, et au-delà du Palais des Congrès, le jet d’eau dans l’autre sens. Ne comptez pas vous arrêter en chemin, c’est tout simplement interdit. Le seul arrêt autorisé est à l’endroit où l’on embarque et on débarque. Si vous désirez aller plus loin, que ce soit vers l’île Monsin ou vers Visé, il vous est tout à fait possible de le faire. Simplement la note sera un peu plus élevée. Mais les bateaux peuvent bien entendu être loués à la demi-journée, voire plus. On a testé les nouveaux bateaux et ce que l’on peut dire, c’est que c’est assez plaisant de voir la Cité ardente depuis l’eau. Et en petit groupe en plus, le bateau ne permettant que cinq personnes à son bord. Des bateaux pouvant accueillir 11 personnes seront également disponibles par la suite. Il ne faut par contre pas s’attendre à monter dans un hors-bord. Le bateau a un moteur électrique et ne va pas plus vite que 10km/h. Il s’agit donc bien de plaisance, rien d’autre. Au soleil, en pleine journée, c’est en tout cas un vrai plaisir. La conduite est aisée et accessible à tous. La seule petite difficulté concerne le retour à l’embarcadère qui peut être difficile à négocier. Pour le reste, les touristes ainsi que les Liégeois découvriront la ville d’une tout autre manière.