La Confédération Construction récompense des projets sociaux

Le prix Aedificas récompense l'intégration par la formation dans la construction.
Le prix Aedificas récompense l'intégration par la formation dans la construction. - D.R.

Appréciés pour leur compétence et leur dynamisme, les Compagnons Dépanneurs viennent en aide aux moins favorisés en leur proposant des travaux de peinture, de tapissage, des petits dépannages en plomberie, électricité, menuiserie… Mais aussi et peut-être surtout, ils offrent aux personnes très démunies un soutien moral et une possibilité de démarrer à nouveau dans la vie. Avec le prix de Aedificas Foundation, l’ASBL procédera à l’achat d’une nouvelle camionnette pour le suivi des chantiers.

Au nord du pays, c’est le Centre Pédagogique Wagenschot, qui combine aide sociale et formation professionnelle, qui a été récompensé. Ce centre accueille des jeunes âgés de 12 à 18 ans, présentant des troubles émotionnels et comportementaux, et les forme aux métiers de maçon, soudeur ou encore assistant en restauration. Le Prix Aedificas Foundation permettra à cette association de financer l’achat d’un nouvel escalier extérieur dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment qui servira de local pour ces jeunes. La démolition de l’ancien bâtiment a entièrement été réalisée par les élèves, accompagnés de leurs enseignants. Pour les travaux de gros œuvre, il a également été fait appel à un entrepreneur et à des maçons professionnels.

« Ces deux associations mènent depuis de nombreuses années un travail remarquable au service des plus démunis au sein de notre société, remarque Jacque De Meester, président du jury. Par notre prix, nous tenons à apporter notre contribution à ces deux belles initiatives. »

« Il s’agit d’une démarche sectorielle originale menée avec l’aide de Business & Society Belgium. Le fil rouge suivi en récompensant ces deux associations est qu’il n’y a pas de dignité sans logement et sans emploi. Mais nous voulons aller plus loin dans notre approche en aidant nos membres à structurer leur propre démarche en responsabilité sociétale. Nous avons fait une enquête auprès de nos affiliés qui montre qu’un grand nombre d’entre eux était favorable à un mécénat de compétence », ajoute Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction.