Les militaires resteront déployés en rue durant le mois de mai

Edition numérique des abonnés

Le Conseil des ministres a décidé jeudi, en procédure électronique, de prolonger d’un mois supplémentaire - jusqu’au 1er juin - la présence de 210 militaires dans la rue afin de parer à la menace terroriste. Les conditions restent inchangées, a-t-on indiqué au cabinet du ministre de l’Intérieur Jan Jambon.

Le niveau de la menace reste évalué à 2, sur une échelle de 4, à l’exception de certaines localisations sensibles nécessitant un niveau 3 et la présence de militaires. Une nouvelle évaluation sera réalisée dans un mois par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace.