Ma thèse en 180 secondes

180 secondes… pas une de plus pour présenter le résultat de 3, 4 voire 5 années de travail. Une vingtaine de doctorants issus des universités francophones tenteront l’exercice ce jeudi soir à Namur (Université de Namur, auditoire Pedro Arrupe). Le concours qui amènera les lauréats vers une finale internationale offre aux doctorants l’occasion de parfaire leurs aptitudes en communication et vulgarisation. Le doctorant Mikaël De Clercq y participera.