Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour contenir le réchauffement climatique, selon l’AIE

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a prévenu lundi que des engagements supplémentaires de la part des États sont nécessaires pour limiter à 2 % le réchauffement climatique à la fin du siècle.

Si aucune mesure plus forte n’est prise après 2030, les engagements pris dans la perspective de la COP21 en décembre à Paris aboutiront « à une augmentation moyenne de la température de 2,6 ºC d’ici 2100, et de 3,5 ºC d’ici 2200 », selon un communiqué publié à l’occasion de la sortie du rapport spécial de l’AIE sur l’énergie et le changement climatique.

« Agir pour lutter contre le changement climatique devra venir d’abord et essentiellement du secteur de l’énergie ».