Marc Goblet: «Je vais proposer une réduction du temps de travail»

Edition numérique des abonnés

Le secrétaire général de la FGTB ne veut pas perdre de temps. A peine rentré de vacances, Marc Goblet repart à l’attaque et avance de nouveaux projets pour le prochain Groupe des Dix, qui aura lieu le 20 et le 21 août. « Je vais lancer une piste sur la réduction collective du temps de travail. En utilisant une partie des réductions de cotisations sociales, ce seront donc des libertés dans les entreprises. Mais en disant que ça doit être pour le maintien du revenu pour le travailleur, de l’embauche compensatoire et un coût neutre pour l’entreprise. »

Si le syndicaliste préfère garder le détail pour ses partenaires, il lève un coin du voile pour Le Soir. « J’ai fait l’exemple d’un passage de 38 heures à 32 heures, donc de cinq jours à quatre jours par semaine. L’idée, c’est notamment par rapport aux travailleurs âgés pour les garder au travail plus longtemps. » L’homme a fait la une de l’actualité durant l’été à cause de propos peu amènes de Marie-Helène Ska à son égard. Marc Goblet ne veut pas rentrer dans la polémique mais lance quand même une flèche à sa consœur de la CSC : « Son intervention est ridicule, elle ne sait pas donner le moindre argument. » Cela aura-t-il une conséquence sur le front commun ? « Je veux d’abord avoir une explication avec Madame Ska », prévient le leader de la FGTB.

► Lire l'intégralité de notre entretien dans la sélection abonnés.