Rechercher parmi les 2 millions d'articles parus depuis 1989

1390 articles trouvés
  • Catalogne: la justice allemande rejette un nouveau mandat d’arrêt à l’encontre de Puigdemont

    L’ex-président catalan ne devrait donc plus être écroué en Allemagne. Le tribunal du Land de Schleswig-Holstein (nord de l’Allemagne) a rejeté mardi le nouveau mandat d’arrêt émis à l’encontre de l’indépendantiste Carles Puigdemont par l’Espagne sur base de nouvelles informations. L’ex-président catalan ne devrait donc plus être écroué en Allemagne…

    mardi 22 mai 2018 DPA Le Soir.be
  • Catalogne : l’Espagne n’échappe pas au jugement européen

    ... en danger la cohésion de la Catalogne, et bien sûr de l’Espagne, ce que personne, qui est attaché aux valeurs fondamentales européennes, notamment celle de solidarité, ne souhaite. Mais la crispation...

    mardi 22 mai 2018 Journal Le Soir
  • Catalogne: l’Espagne n’échappe pas au jugement européen

    ... dangereuse? La radicalisation catalane met en danger la cohésion de la Catalogne, et bien sûr de l’Espagne, ce que personne, qui est attaché aux valeurs fondamentales européennes, notamment celle de solidarité...

    lundi 21 mai 2018 Le Soir.be
  • Catalogne: comment les «Comités de Défense de la République» préparent l’indépendance, malgré tout...

    ... en Catalogne. Organisateurs de rassemblements, manifestations et autres actions symboliques, ils sont aussi dans la ligne de mire de la justice espagnole depuis que, le 10 avril dernier, une de ses membres a été... une application de messagerie à différents groupes de CDR dans lesquels elle incitait au blocus de routes et la mise en place d’une grève générale. On dénombre plus de 170 CDR aujourd’hui partout en Catalogne... la tenue du référendum du 1er octobre a été sa méconnaissance de la mécanique associative qui fonctionne dans une bonne partie de la Catalogne. Ces comités germent précisément sur un terrain social...

    lundi 21 mai 2018 Le Soir.be
  • Catalogne: Madrid refuse d’avaliser la formation de l’exécutif catalan

    ...Mariano Rajoy a appelé lundi le président indépendantiste Quim Torra à former un exécutif «viable». Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a appelé lundi le président indépendantiste Quim Torra à former un exécutif «viable» alors que Madrid refuse d’avaliser la formation d’un exécutif catalan composé notamment de ministres incarcérés ou exilés. « La Catalogne a besoin d’un gouvernement viable», d’un «gouvernement qui respecte la loi» et «qui soit capable de dialoguer sérieusement », a insisté Mariano Rajoy devant des chefs d’entreprises à Vigo (nord-ouest), lors de sa première prise...

    lundi 21 mai 2018 AFP Le Soir.be
  • Catalogne: Quim Torra inclut des prisonniers et des exilés dans son gouvernement

    ...La formation de ce gouvernement pourrait être bloquée par Madrid. Le nouveau président de Catalogne a formé samedi un gouvernement régional comprenant deux anciens ministres emprisonnés et deux autres exilés depuis la tentative de sécession d’avec l’Espagne. Tutelle du gouvernement espagnol L’indépendantiste Quim Torra a publié un décret nommant les membres du nouvel exécutif catalan mais la formation de ce gouvernement pourrait être bloquée par Madrid. Le gouvernement espagnol conserve en effet la tutelle sur cette région, imposée le 27 octobre lors d’une déclaration d’indépendance restée...

    samedi 19 mai 2018 AFP Le Soir.be
  • Les CDR veillent au grain en « République catalane »

    ... barcelonais. Les Comités de Défense de la République – CDR – sont devenus en quelques mois incontournables en Catalogne. Organisateurs de rassemblements, manifestations et autres actions symboliques... et la mise en place d’une grève générale. On dénombre plus de 170 CDR aujourd’hui partout en Catalogne, notamment dans la plupart des quartiers des grandes villes. Chaque semaine, grâce au canal crypté... de la Catalogne. Ces comités germent précisément sur un terrain social qui est vivant parce qu’il est éloigné des institutions» . Depuis le mouvement indigné de 2011, il existe une grande tradition associative...

    samedi 19 mai 2018 ELISE GAZANGEL Journal Le Soir
  • l’entrepreneur « Avec Torra à la présidence, on peut craindre le pire »

    ... de la Catalogne, on peut craindre le pire. Il tient un discours populiste effrayant, raciste et xénophobe. Ils l’ont choisi parce que c’était un partisan de la ligne dure. Tous les indépendantistes... hors de Catalogne, ce n’est pas un bon signal. Il y en a déjà eu 4.000 jusqu’à présent, dont Caixa, la plus grande banque qui n’avait jamais pris une telle décision depuis sa création il y a 180 ans. Certes, on continue à investir en Catalogne, mais plus comme avant. Il y a un facteur de risque maintenant, c’est nouveau et pas bon. » Pour Carlos Rivadulla, les indépendantistes au pouvoir en Catalogne...

    samedi 19 mai 2018 PHILIPPE DE BOECK Journal Le Soir
  • Le président catalan demande une réunion «sans conditions» au chef du gouvernement espagnol

    ...Quim Torra espère «pouvoir concrétiser la réunion dans les prochains jours». Le nouveau président de la Catalogne, l’indépendantiste Quim Torra, a réclamé vendredi au chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy une « réunion sans conditions » et « pour parler de tout », espérant que cela pourrait se faire « dans les prochains jours ». Dans une lettre adressée à Mariano Rajoy, dont l’AFP a eu connaissance, Quim Torra, qui a pris jeudi ses fonctions, demande de recourir au dialogue face au « conflit politique entre la Catalogne et l’Etat espagnol qui ne doit se régler que par la politique...

    vendredi 18 mai 2018 AFP Le Soir.be
  • Carlos Rivadulla: «Les nationalistes jouent avec le feu»

    ... Civil Catalana (SCC), une association qui se bat contre l’indépendance. « Avec Quim Torra à la présidence de la Catalogne, on peut craindre le pire. Il tient un discours populiste.... Aujourd’hui, une étincelle suffit à remettre le feu aux poudres. Cette incertitude n’est pas bonne. Toutes ces entreprises qui ont annoncé qu’elles transféraient leur siège social hors de Catalogne... en Catalogne, mais plus comme avant. Il y a un facteur de risque maintenant, c’est nouveau et pas bon. » Pour Carlos Rivadulla, les indépendantistes au pouvoir en Catalogne n’ont pas de réelle légitimité...

    vendredi 18 mai 2018 Le Soir.be