Un courriel envoyé par erreur agite le gouvernement flamand

Rédaction en ligne

vendredi 18 février 2011, 12:42

Dans ce mail, la ministre flamande Ingrid Lieten (sp.a), numéro deux du gouvernement régional, qualifie ses collègues de « caricatures faites de Téflon ou de béton et dénuées de sentiments ».

Un courriel envoyé par erreur agite le gouvernement flamand

© Belga

Dans ce mail, Mme Lieten égratigne ses collègues, mais aussi le plan socio-économique du gouvernement, Vlaanderen in Actie, qui n’est selon elle « pas une marque forte », ainsi que la politique de communication de son propre parti.

Dans un communiqué, elle a présenté vendredi ses excuses pour le message « inadéquat ». « Ce mail cadrait dans un exercice interne visant à évaluer de façon critique la communication du sp.a au niveau flamand. Mais cette évaluation a dégénéré et abouti à une caricature inappropriée », a-t-elle dit.

La ministre assume toute la responsabilité de ce mail, même si elle précise qu’il a été rédigé par un collaborateur. Elle précise qu’elle a pris contact avec ses collègues pour s’excuser personnellement.

Ceux-ci n’ont toutefois pas tardé à réagir. Le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a qualifié l’incident de « faute capitale », précisant qu’il avait demandé à Mme Lieten de s’en expliquer vendredi en conseil des ministres.

Philippe Muyters, le ministre N-VA de l’Emploi, estime, lui, que cette affaire porte « un coup à la confiance » qu’il avait envers sa collègue. « Si je devais penser la même chose qu’elle du gouvernement, je m’interrogerais alors sur ma propre place », a-t-il commenté.

L’erreur d’envoi de courriel par la ministre Lieten est la troisième de ce type commise par de hauts responsables du parti socialiste flamand, après Caroline Gennez et Franck Vandenbroecke précédemment.

Les réactions dans l’opposition

Le courriel malencontreux d’Ingrid Lieten démontre le bien-fondé des critiques que l’Open Vld formule depuis des mois sur le gouvernement flamand, en particulier son manque de cohésion, ont souligné vendredi les libéraux flamands.

« Depuis des mois, Kris Peeters conteste qu’il y a des problèmes. ‘Nous travaillons bien’, entend-on à chaque fois. Et maintenant, la vice-présidente dit elle-même que le gouvernement flamand n’est pas une équipe, n’a pas de projet et, plus simplement, qu’il gouverne mal », a expliqué le chef de groupe au parlement flamand, Sven Gatz.

L’Open Vld s’interroge également sur la place de Mme Lieten qui, d’après lui, démontre une nouvelle fois son inaptitude à exercer une fonction ministérielle.

Groen !, dans l’opposition comme l’Open Vld, a annoncé de son côté qu’il allait demander mercredi un vote de confiance pour vérifier si le gouvernement dispose toujours d’une majorité au parlement. Aux yeux des écologistes flamands, une vérité s’impose : cet exécutif ne tient plus qu’avec de la colle et des ficelles.

La LDD réclame quant à elle la démission de tout le gouvernement et le Vlaams Belang, celle de Mme Lieten.

(belga)