Ce que 2012 va changer en Wallonie

PASCAL LORENT

samedi 31 décembre 2011, 22:54

Les douze coups de minuit annonceront une série d’augmentations qui, si elles ne visent pas directement les particuliers, risquent fort d’affecter leur portefeuille. Par Pascal Lorent

Ce que 2012 va changer en Wallonie

©Rodenbach - Le Soir

Banques. Officiellement, il s’agit de frapper les machines qui ont pris l’emploi des hommes. Louable et profitable pour la Région. Ainsi la taxe sur les automates bancaires passera de 2.500 à 3.500 euros. Avec le risque que les banques répercutent le coût sur les frais facturés aux clients, alors même qu’elles incitent les particuliers à effectuer eux-mêmes une série d’opérations.

Pompes. La taxation des pompes à essence sera différente, selon qu’elles occupent ou non du personnel : 743,56 euros/pistolet et 1.062,63 euros/compteur là où subsiste une présence humaine ; 875 euros/pistolet et 1.250 euros/compteur là où il n’y a que des machines. Des hausses qui pourraient gonfler le prix du carburant de quelques centimes supplémentaires.

Cigarettes. Chaque distributeur de paquets de cigarettes sera frappé d’une taxe de 500 euros. De quoi alourdir encore le prix de la clope ? Pas nécessairement, le paquet ayant déjà vu son prix grimper ces dernières années.

Voitures. Acheter un véhicule moins polluant sera un peu moins intéressant en 2012. Surtout en raison de la disparition de la prime fédérale. Mais aussi, dans une moindre mesure, parce que le système d’éco-bonus/malus wallon sera moins aguichant. Le bonus, octroyé désormais pour l’achat d’un véhicule émettant moins de 90 g CO2/km, diminuera de 250 à 500 euros et ne dépassera plus 750 euros. Le malus (dès 146 g CO2/km), par contre, est majoré de 75 à 1.000 euros, allant de 100 à 2.500 euros.

Donations. Les droits de donation de biens mobiliers sont majorés de 10 %. Ils passent à 3,3 % (au premier degré), 5,5 % (au deuxième) et à 7,7 % (vers des étrangers à la famille). Dans le même temps, les droits de transmission sur des biens immeubles sont modifiés : le taux réduit de 10 %, octroyé lorsque l’acquisition est couplée à un prêt auprès de la Société wallonne du crédit social, est supprimé.

Eau. La redevance sur le captage d’eau double et passe à 0,15 euro/m3. L’impact se chiffrera sur le prochain décompte annuel de la consommation d’eau.

Déchets. La taxe sur l’incinération des déchets augmente. Cette hausse touchera les intercommunales, qui la feront payer aux communes, lesquelles sont tenues de calculer la taxe déchets ménagers sur base du coût vérité. Résultat : les citoyens vont casquer.

Infractions. Les amendes répriment les infractions environnementales seront plus lourdes.

Bus. Hausse au 1er févier : le ticket de bus passera de 1,4 à 1,6 euro, tandis que l’abonnement sera plus cher, en moyenne, de 4 %.

Bonne année quand même !