Les rafales de vent font quatre blessés

Rédaction en ligne

mardi 03 janvier 2012, 17:40

Le vent a fait trois blessés, touchés par un arbre à Bruxelles. A Ostende, un garçon de sept ans a eu la clavicule cassée. Des vents dépassant les 110 km/h ont été enregistrés à la Côte alors que tout le pays a été balayé par de fortes rafales. La Flandre a été la plus touchée.

 Les rafales de vent font  quatre blessés

© AP

19h53. Un gardien du parc Léopold, situé rue Belliard à Bruxelles, a été grièvement blessé, mardi vers 16h00, après la chute d'un arbre, a indiqué Ilse Van de Keere, de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles. Deux promeneurs blessés ont également été évacués. Une quatrième personne est sous le choc. La centrale des pompiers de Bruxelles avait auparavant précisé que deux personnes avaient été grièvement blessées par la chute d'un arbre tombé sur un véhicule rue Belliard. D'après la porte-parole, ce fait ne s'est pas déroulé

"Le pire est passé"

"La tempête est passée", a indiqué mardi soir le météorologue David Dehenauw. L'intensité du vent va diminuer et le temps devrait être sec avec quelques éclaircies dans la nuit. Le vent sera toutefois encore présent avec des rafales au littoral pouvant atteindre les 80 km/h. En journée, la vitesse la plus importante a été mesurée à Middelkerke, avec 104 km/h. Dans le port de Zeebrugge, une pointe à 115 km/h a été relevée mais la station de mesure concernée appartient à un ensemble de points d'observation en mer et n'est donc pas reprise dans les observations à la côte et à l'intérieur du pays. Une tempête d'intensité de 9 à 10 Beaufort a soufflé sur les eaux territoriales belges. A l'intérieur du pays, les maxima ont été relevés à Uccle (94 km/h) et à Deurne (90 km/h). Le temps devrait être moins agité mercredi avec des éclaircies et des averses locales. Jeudi, le littoral sera à nouveau un peu secoué par un vent de nord-ouest. Des vents violents pourraient encore s'abattre sur la Belgique.

19h00. Les pompiers de Sambreville sont débordés. La zone Sambreville-Sombreffe était la plus touchée, mardi en fin de journée, par les intempéries en province de Namur. Un accident de la route, des arbres tombés sur les voies, des câbles électriques arrachés, des toitures envolées: les pompiers de la zone Samsom ont réalisé des dizaines d'interventions.

18h00. A Ostende, un garçon de sept ans a eu la clavicule cassée après avoir été atteint par un objet en aluminium qui s'était détaché d'une façade.

17h30. La tempête a occasionné bon nombre de dégâts, mineurs pour la plupart, dans le Brabant wallon, ont indiqué les différents corps de pompiers. Aucune victime n'est à déplorer.

16h00. Deux personnes ont été grièvement blessées, Rue Belliard à Bruxelles, lorsqu'un arbre est tombé sur un véhicule à la suite de vents violents. Ces derniers ont pu extraire les deux occupants coincés dans la voiture. Les deux personnes ont été transportées à l'hôpital dans un état grave. La centrale des pompiers a par ailleurs reçu des appels pour des tuiles arrachées et des arbres tombés sur la voie publique.

Les rafales de vent ont causé peu de dégâts dans la région de Charleroi et la Botte du Hainaut. Si les pompiers de Beaumont et de Thuin n'ont enregistré aucune intervention en raison du vent, ceux de Charleroi sont intervenus à sept reprises pour des arbres renversés ou menaçant de tomber. Les pompiers sont intervenus à Jumet, Monceau-sur-Sambre et à la rue des Sports à Charleroi, près du terrain de football du Sporting, où les pompiers ont dû faire usage de leurs tronçonneuses. Le Service Régional d'Incendie de Fleurus a quant à lui été sollicité qu'une seule fois, à Mellet, pour un câble électrique décroché.L'alerte orange demeurera d'actualité jusqu'à mercredi.

Les parcs bruxellois gérés par Bruxelles Environnement (IBGE) sont interdits d'accès au public et ce au moins jusqu'à mercredi midi en raison d'un risque de vents violents, a indiqué l'IBGE dans un communiqué. Bruxelles Environnement recommande d'éviter de circuler dans l'ensemble des espaces verts régionaux (parcs, bois et forêts) et en particulier à proximité des arbres.

Les parcs et les cimetières de Liège sont également interdits au public. Les représentations sous chapiteau sont interdites. Les parcs à Namur et la Citadelle sont fermés.

Les cours d'eau wallons en phase de pré-alerte

Quant aux cours d'eau wallons, plusieurs portions étaient encore en phase de pré-alerte de crue en fin d'après-midi. C'était le cas de la Meuse à hauteur de Dinant et environs, de la Semois à hauteur de Bouillon et en Gaume, et de l'Ourthe près de Comblain-au-Pont et Angleur, selon le site internet de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques.

Situation chaotique en Flandre

Tous les corps de pompiers de la province du Brabant flamand sont mobilisés. Les dégâts se limitent cependant en fin d'après-midi à des tuiles et des arbres arrachés. Un arbre s'est notamment écrasé sur une voiture à Hal. La coupole d'un bâtiment a été emportée par le vent à Rhode-Saint-Genèse. Les pompiers de Flandre orientale n'ont pas chômé non plus avec des centaines d'appels enregistrés. Ils ont principalement été appelés pour des dégâts matériels, à Gand, Termonde et Saint-Nicolas, entre autres. En différents endroits, plusieurs arbres déracinés ont également perturbé la circulation sur certains tronçons, c'était le cas dans les environs de Gand ainsi que sur l'E313 à Ranst. Le ring de Bruxelles à hauteur de Hoeilaart avait également été un temps perturbé pour la même raison.

P.V. et Belga