Septante entreprises chinoises s’implantent en Belgique

Rédaction en ligne

samedi 25 février 2012, 17:58

« Les investisseurs chinois ont été séduits par l’attractivité de la Belgique », a expliqué Armand De Decker. Ils vont se rendre en Belgique du 21 au 25 mars afin de s’établir sur le territoire et de l’utiliser comme tremplin pour l’Europe.

Septante entreprises chinoises s’implantent en Belgique

DR

L’alliance chinoise AIGO, qui regroupe une centaine d’entreprises, a annoncé qu’environ 70 de ses entreprises vont se rendre en Belgique du 21 au 25 mars afin de s’établir sur le territoire et de l’utiliser comme tremplin pour l’Europe, a confirmé samedi à Pékin le sénateur Armand De Decker (MR), joint par l’agence Belga.

« Nous étions plusieurs pays en lice, et à l’issue de la conférence, le patron et le fondateur d’AIGO, Feng Jun, a déclaré que notre projet avait été retenu. C’est une excellente nouvelle pour l’économie du pays », a déclaré le ministre d’Etat. Du 21 au 25 mars, la délégation visitera deux installations : l’une sur le site bruxellois de Tour&Taxis, l’autre dans un bâtiment flambant neuf à Willebroeck, dans la province d’Anvers.

Le début d’un grand processus

« C’est le début d’un grand processus. Les investisseurs chinois ont été séduits par l’attractivité de la Belgique, au cœur de l’Europe, possédant une main-d’œuvre de qualité et rompue au multilinguisme », s’est félicité M. De Decker, qui a tenu à souligner le travail en amont réalisé par l’ambassade de Belgique en Chine, et la bonne collaboration entre les entités régionales.

Des contacts avaient été pris lors de la dernière mission économique belge en Chine, en octobre 2011, puis poursuivis lors de la venue en Belgique d’une délégation chinoise, en décembre dernier. « Le choix de la Belgique comme point de contact en Europe devrait permettre la création de centaines voire de milliers d’emplois », a conclu le sénateur libéral.

(avec Belga)