« Tous les Belges sont en deuil »

Michel Demuelenaere

mercredi 14 mars 2012, 14:52

Des familles des victimes sont parties en Suisse. Le Premier ministre Elio Di Rupo s'y rendra également dans l'après-midi. Une survivante du drame a réussi à joindre son père.

« Tous les Belges sont en deuil »

PHOTO SYLVAIN PIRAUX

Une survivante du drame a réussi à joindre son père au téléphone. Dans cette brève conversation, elle a expliqué qu'il « faisait noir, j'ai entendu un grand choc. Tous les fauteuils se sont envolés, je me suis retrouvée coincée entre deux fauteuils ». L'élève de douze ans a les deux jambes cassées et un bras cassé. Le papa est parti en Suisse par ses propres moyens.

Un premier bus, transportant vraisemblablement des membres des familles des victimes de l'accident d'autocar à Sierre (Suisse) ainsi que le Premier ministre Elio Di Rupo, est arrivé mercredi vers 11h30 à l'aéroport militaire de Melsbroek.

Plusieurs voitures officielles – de l'armée, du ministère de la Santé – ainsi que des ambulances ont également été aperçues franchissant les grilles de l'aéroport, où les effectifs de la garde ont été renforcés, tout comme ceux des polices fédérale et locale, dans l'attente de l'arrivée de plusieurs ministres et du Roi, dans la foulée de M. Di Rupo, arrivé à 11h40.

Le roi ne partira pas en Suisse

Le roi Albert II et la reine Paola se sont rendus à l'aéroport militaire de Melsbroek. Le couple royal sera présent pour le départ des familles des victimes de l'accident de car qui a fait vingt-huit morts, dont vingt-deux enfants.

Le roi et la reine visitaient mercredi matin l'Institut technique libre d'Alost, qui fête son 40e anniversaire. À leur arrivée vers 10h30, les personnes présentes à l'Institut ont observé une minute de silence en mémoire des victimes de l'accident de car. Cette visite a été écourtée afin de permettre au couple royal de se rendre auprès des familles.

Le roi n'accompagnera néanmoins pas le premier ministre Elio Di Rupo, le vice-premier Steve Vanackere et le ministre-président flamand Kris Peeters en Suisse.

« Tous les Belges sont en deuil »

Joëlle Milquet, vice-première et ministre de l'Intérieur, a anoncé peu avant un comité ministériel restreint du gouvernement, que l'accident de Sierre était une « tragédie nationale » à laquelle le gouvernement peut réagir dans l'immédiat en organisant au mieux le soutien aux familles.

« Tous les Belges sont en deuil », a ajouté le vice-premier Steven Vanackere (CD&V), alors que le « kern » pourrait se pencher sur l'opportunité de déclarer un jour de deuil national.

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, était lui aussi présent à la réunion, destinée aussi à ce que tous les membres du gouvernement disposent des mêmes informations concernant cet accident aux circonstances toujours floues.

« Voir ses enfants partir en vacances puis apprendre ce genre de nouvelles, c'est terrible », a commenté le vice-premier Open Vld Vincent Van Quickenborne. Son homologue du sp.a Johan Vande Lanotte a souligné la détresse des parents qui n'étaient pas encore sûrs du sort de leur enfant, et celle de ceux qui sont déjà fixés.

avec Belga