Le Sénat touché de près par le drame de Sierre

Rédaction en ligne

jeudi 15 mars 2012, 16:53

Parmi les parents frappés par l’accident figurent un membre du service de traduction, père de l’une des jeunes filles décédées, et un employé du restaurant du parlement dont la fille est dans le coma. Les Chambres ont rendu hommage aux victimes jeudi après-midi.

Le Sénat a observé jeudi une minute de silence en hommage aux victimes de l’accident de car qui s’est produit en Suisse. La présidente, Sabine de Bethune, a présenté les condoléances de l’assemblée aux parents et proches de ces victimes. Le Sénat est particulièrement touché. Parmi les parents, figure un membre du service de traduction de la Haute assemblée, père de l’une des jeunes filles décédées, ainsi qu’un employé du restaurant du parlement, dont la fille est dans le coma.

« Cet accident, décrit par les autorités suisses comme le plus grave accident jamais survenu sur leur territoire est, pour notre pays aussi, un drame inconcevable », a souligné Mme de Bethune. Selon elle, quand la tristesse et la consternation se seront estompées, les responsables politiques devront se poser un certain nombre de questions sur cet événement et la façon de mieux garantir la sécurité des citoyens, en particulier des enfants.

Le Premier ministre, Elio Di Rupo, a ensuite pris la parole. « Notre pays vit un de ses moments les plus sombres. Près de trois mois après la catastrophe de Liège, notre pays est à nouveau très durement touché. Nous vivons une tragédie nationale », a-t-il déclaré. Comme la présidente du Sénat, il a salué le travail des services de secours et des autorités suisses.

La Chambre a également rendu hommage aux victimes.

(belga)