L'alcool tue moins sur les routes belges

Rédaction en ligne

mardi 24 avril 2012, 09:23

Entre 2001 et 2010, une baisse moyenne de 8,08 % du nombre de morts sur les routes à cause de l'alcool a été enregistrée chaque année en Belgique. C'est mieux que la moyenne européenne. Le rapport complet

L'alcool tue moins sur les routes belges

©Roger Milutin – Le Soir

La Belgique fait mieux que la moyenne européenne en matière de réduction du nombre de morts sur les routes à cause de l'alcool. Entre 2001 et 2010, une baisse moyenne de 8,08 % a été enregistrée chaque année dans notre pays contre 7,64 % pour l'ensemble de l'Europe, ressort-il d'un rapport du European Transport Safety Council (ETSC) qui doit être présenté mardi. En outre, la baisse en Belgique a été plus forte pour le nombre de tués où l'alcool était en cause que pour le nombre de personnes qui ont perdu la vie dans des accidents d'autres origines.

En 2001, 109 personnes avaient perdu la vie en Belgique dans un accident où l'alcool avait joué un rôle. Ce chiffre est tombé à 44 victimes en 2009. 2004 et 2005 avaient cependant été encore meilleures avec respectivement 35 et 38 morts. En outre, le nombre d'alcootests positifs relevés lors de contrôles de police est en augmentation : de 45.541 en 2007, il a grimpé à 53.772 en 2010.

3.200 morts à cause de l'alcool en 2010 en Europe

Pour le nombre de tués sur les routes dans des circonstances où l'alcool n'était pas du tout en cause, la baisse moyenne annuelle est de 3 %, passant de 1.377 en 2001 à 796 en 2010.

L'Irlande signe les résultats les plus spectaculaires pour ce qui est des victimes dans des accidents où l'alcool est en cause, avec une baisse annuelle moyenne de 21,29 % entre 2003 et 2007, les chiffres pour les autres années n'étant pas disponibles.

Dans l'Union européenne, près de 31.000 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2010. Environ 3.200 d'entre elles sont mortes dans un contexte où l'alcool n'était pas étranger à l'accident.

(d'après belga)