Ittre : les gardiens en service minimum après les tentatives d’évasion

Rédaction en ligne

mardi 01 mai 2012, 12:17

Les gardiens de la prison d’Ittre ont décidé de passer au régime du service minimum après une double tentative de prise d’otage ce vendredi soir. Il faut « renforcer les sanctions contre les détenus violents envers le personnel », a affirmé la CSGSP.

Ittre : les gardiens en service minimum après les tentatives d’évasion

Prison d’Ittre, © Belga

es gardiens de la prison d’Ittre ont décidé mardi matin, en assemblée générale, de travailler mais selon le régime du « service minimum » durant 24 heures au moins, au lendemain d’une double, voire d’une triple tentative d’évasion lundi soir.

Le personnel pénitentiaire, agacé par le manque d’avancées concrètes dans les discussions en cours avec la ministre de la Justice, dénonce une nouvelle fois les problèmes de sécurité dans les prisons. « On évoque des portiques pour améliorer la sécurité mais il faudra du temps pour les installer : pour nous, la priorité immédiate, c’est de renforcer les sanctions contre les détenus qui se montrent violents envers le personnel pénitentiaire. On ne peut plus continuer dans ces conditions, il faut que ça bouge », a déclaré mardi matin un délégué CGSP.

Nouvelle assemblée du personnel de la prison d’Ittre mardi après-midi

Le personnel de la prison d’Ittre tiendra une nouvelle assemblée générale mardi après-midi, au lendemain d’une triple tentative d’évasion survenue lundi soir, a-t-on appris auprès de la délégation syndicale de l’établissement.

Une deuxième réunion de crise sera organisée par le personnel pénitentiaire mardi à 14 heures dans l’enceinte de la prison. « Nous ne parlons pas actuellement de grève, mais le ras-le-bol est très clairement là », commente Philippe Lievens, délégué de la CGSP. « La réunion de cet après-midi est destinée à réfléchir une nouvelle fois aux mesures concrètes à mettre en place pour une meilleure sécurité des agents. Nous laissons une dernière chance à nos permanents et à la direction pour nous faire des propositions très concrètes », conclut Lievens.

Une double prise d’otage

Le personnel de la prison d’Ittre tenait une assemblée générale, mardi matin, au lendemain d’une double tentative de prise d’otage, a-t-on appris de source syndicale.

Lundi soir, lors de la remontée du préau, un détenu a tenté de prendre en otage un agent pénitentiaire. L’homme a été maîtrisé mais, dans la confusion, un autre détenu a également tenté, en vain là aussi, de prendre en otage un agent. Aucun gardien n’a été blessé.

Dans la foulée, une vingtaine de détenus ont refusé de réintégrer leur cellule et la police a dû être appelée en renfort vers 21 heures.

Ces incidents interviennent alors que les syndicats ont déposé, en front commun, un préavis de grève pour les prisons du pays courant jusqu’au 16 mai.

(P.VA. avec Belga)