« Nestlé se moque de ses travailleurs ! »

Rédaction en ligne

vendredi 25 mai 2012, 17:54

Une soixantaine de militants CSC ont mené une manifestation devant la boutique Nespresso à Bruxelles. Ils dénoncent la politique anti-syndicale menée par Nestlé.

« Nestlé se moque de ses travailleurs ! »

©belga

La plus célèbre marque de café en capsules a été la cible d’une action de protestation menée par des militants CSC. Armés d’une banderole « Stop Nespressure », ils se sont massés aux environs de 13h devant le magasin Nespresso de l’Avenue Louise. « Nous voulons attirer l’attention des consommateurs sur l’attitude de Nestlé envers ses travailleurs partout dans le monde ! »

Nestlé, dont l’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation a dénoncé les agissements vendredi dernier, est accusé de violer régulièrement les droits des travailleurs. Plus récemment, dans une usine indonésienne de café, 53 collaborateurs ont été licenciés en raison de leurs activités syndicales. « En Asie, on constate que Nestlé n’accepte pas le fait syndical et met tout en place pour le bloquer. D’autres multinationales jouent ce jeu-là aussi. » raconte Bart Vannetelbosch, responsable national du service Alimentation de la CSC.

« Facile de faire rêver avec Clooney »

« Nestlé fait beaucoup de publicité. Nous fait rêver avec Georges Clooney, mais sur le terrain, la réalité est tout autre. Les consommateurs doivent le savoir » poursuit-il.

Les manifestants ont distribué des tracts aux passants et aux clients, plutôt réceptifs au message selon la CSC. Ils ont finalement été reçus par le responsable de la boutique. N’étant pas au courant du problème, il a promis de faire suivre. Du côté de Nespresso, peu de réactions sont parvenues. L’entreprise s’étonne de cette action, dénonçant des faits qui dateraient de 2010. Ils se seraient d’ailleurs déroulés dans une usine Nescafé et non pas Nespresso. Ces deux marques étant indépendantes dans le groupe Nestlé, rappelle la marque. Anaïs Martinez (st.)