Les Belges en ont marre de l'austérité

BERNARD DEMONTY

mardi 12 juin 2012, 18:49

Les Belges en ont marre des efforts budgétaires. Ils sont 94 % à penser que le gouvernement serait mieux inspiré d'investir pour la croissance et l'emploi plutôt que d'imposer des plans de rigueur. Le sondage

Les Belges en ont marre de l'austérité

Telle est l'une des principales conclusions d'un sondage TMS réalisé auprès d'un échantillon représentatif et 1.000 personnes et commandé par la Confédération internationale des syndicats. Les syndicats FGTB et CGSLB l'ont présentée ce mardi.

Ce sentiment hostile à l'austérité est plus répandu en Belgique qu'ailleurs. Le mécontentement est plus élevé que la moyenne des 13 pays sondés. La Grèce, notamment, mais aussi l'Allemagne, dont le gouvernement prône la rigueur, font partie des pays où le ras-le-bol est plus élevé qu'en Belgique.

Les Belges craignent de perdre leur emploi

Le sondage révèle aussi une grande incertitude sur l'avenir. La Belgique est également au-dessus de la moyenne en ce qui concerne la crainte de perdre son emploi. Pour 37 % des Belges, cette angoisse s'est accrue ces deux dernières années. Pour 51 % d'entre eux, elle est restée stable. La situation est pire en Grèce (66 % ont vu la crainte augmenter), en France (49 %) et aux Etats-Unis (36 %).

Le revenu du ménage a augmenté moins que le coût de la vie

La Belgique est aussi dans le peloton de tête des pays où l'on pense que le revenu du ménage a augmenté moins que le coût de la vie : 75 % des sondés en sont convaincus. Seuls les Allemands, les Français et les Grecs sont encore plus pessimistes.

Reste la question subsidiaire : le pays évolue-t-il dans la bonne direction ? Non, répondent les Belges à 62 %. Les moins qualifiés, les femmes et les personnes sans emploi sont les plus pessimistes. À l'étranger, ce n'est pas plus glorieux : les Américains, les Français et les Grecs sont encore plus négatifs que les Belges sur l'évolution de leur pays.