Franchimont retire sa candidature au Conseil supérieur de la Justice

JOEL MATRICHE

jeudi 28 juin 2012, 19:51

L’avocat Jean-Dominique Franchimont, que le PS liégeois espérait voir rejoindre le Conseil supérieur de la Justice, a retiré sa candidature jeudi. « Quand j’ai lu dans la presse les réactions que suscitait cette candidature, j’ai été surpris et peiné », explique-t-il

Je retire donc ma candidature, je ne voudrais pas qu’on me soupçonne pendant quatre ans d’être téléguidé, d’agir pour le compte de quelqu’un d’autre. Ce serait intenable », déclare l’avocat Jean-Dominique Franchimont.

En jeu, il y a le renouvellement des membres non magistrats du CSJ : 11 francophones et 11 néerlandophones, proposés par les partis selon la clé D’Hondt (Le Soir du 27 juin). Une partie de ces membres se réunit en commissions de nominations, chargées de désigner tous les nouveaux magistrats du pays. Dont le prochain procureur du Roi à Liège.

Pour le PS et pour son président Thierry Giet, l’affaire était entendu : l’avocat représentant le PS au sein du Conseil supérieur devait être Didier Pire. Mais le 23 juin, lors d’une réunion à la Fédération liégeoise du PS, les socialistes liégeois sont violemment montés au front en défendant leur propre candidat, l’avocat Jean-Dominique Franchimont. Qui est, notamment, le conseil de cette même Fédé, d’Alain Mathot (bourgmestre PS de Seraing, inculpé de blanchiment) et de Stéphane Moreau (bourgmestre PS d’Ans, visé lui aussi par une instruction judiciaire). Une revendication maladroite, qui pourrait laisser penser que l’intérêt des socialistes liégeois en s’opposant ouvertement à Thierry Giet était de contrarier les procédures judiciaires menées à leur encontre.

Surpris par cette polémique, Jean-Dominique Franchimont a donc préféré se « retirer avec dignité et tristesse ». « Il y a huit ans déjà, j’avais voulu me présenter au Conseil supérieur de la Justice mais je ne l’ai pas fait et je l’ai regretté. Il y a quatre ans, je n’en ai pas eu la possibilité pour diverses raisons. Et la prochaine fois, j’aurai 56 ans, je ne suis pas sûr que je voudrai encore aller à Bruxelles chaque semaine. »