« Di Rupo sera le dernier Premier ministre d'un Etat fédéral »

Rédaction en ligne

samedi 30 juin 2012, 09:23

C'est ce qu'a déclaré Olivier Maingain dans la Libre Belgique. Pour le président du FDF, les réformes institutionnelles ne stabilisent pas le pays sur le long terme.

« Di Rupo sera le dernier Premier ministre d'un Etat fédéral »

Pour le président du FDF, qui s'exprime après le vote sur la scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, ces réformes institutionnelles ne stabilisent pas le pays sur le long terme et les Francophones les ont payées très cher alors que la N-VA « est plus forte que jamais ».

Et de citer les déclarations du président du CD&V, Wouter Beke : « il annonce déjà qu'il faut préparer la 7e réforme de l'Etat. Son menu est lourd et confédéraliste : M. Di Rupo est bien le dernier Premier ministre d'un Etat fédéral », martèle Olivier Maingain.

Pour le président du FDF, les Francophones ont accepté de porter atteinte à leurs droits fondamentaux pour « tenter de sauver une apparence de gouvernement belge » et aujourd'hui il n'est plus question d'accorder des privilèges aux Flamands.

Olivier Maingain critique notamment, dans les accords sur BHV, la scission de l'auditorat du travail, une réforme « très dangereuse quant à l'évolution future des compétences en droit du travail et en sécurité sociale », selon lui. Et d'ajouter que « personne dans la majorité institutionnelle n'a pu m'expliquer pourquoi on scindait l'auditorat du travail ».

Belga