Pas de problèmes majeurs à l’aéroport de Charleroi

Rédaction en ligne

mercredi 18 juillet 2012, 08:43

La grève du zèle des policiers fédéraux de l’aéroport de Charleroi n’a pas provoqué ce mercredi matin les files redoutées dans le terminal carolo.

Pas de problèmes majeurs à l’aéroport de Charleroi

© Le Soir (Pierre-Yves Thienpont)

Le temps d’attente devant les guichets d’accès à l’espace Schengen a légèrement augmenté mais la situation est restée tout à fait gérable et aucun passager n’a raté son vol, a affirmé David Gering, le directeur commercial de BSCA. Selon lui, les voyageurs ont parfaitement respecté les consignes de prudence en anticipant leur arrivée à l’aéroport.

Le SNPS (Syndicat national de police et de sécurité) revendique depuis plusieurs mois le renforcement des effectifs policiers affectés à l’aéroport de Charleroi. Selon le syndicat, les tâches de contrôle et de surveillance réclameraient des équipes composées d’au moins 77 agents alors que 61 seulement sont affectés aujourd’hui sur le site.

À la suite de l’échec des négociations avec les responsables de la police fédérale, le SNPS avait décidé lundi de maintenir son préavis et d’entamer dès mercredi des actions consistant à ralentir les contrôles d’accès à l’espace Schengen, dont les policiers fédéraux sont notamment chargés.

Plusieurs avions ont décollé mercredi matin avant huit heures à destination de pays en dehors de l’espace Schengen. Les passagers concernés ont pu embarquer sans avoir à subir des temps d’attente majeurs.

La première tranche horaire potentiellement problématique est clôturée, a affirmé David Gering. La seconde a lieu selon lui au moment des retours, le soir.

(Belga)