277 personnes anoblies par Albert II

Rédaction en ligne

vendredi 03 août 2012, 08:31

Depuis son intronisation, le roi Albert II a principalement anobli des hommes d’affaires et une légère majorité de Flamands.

277 personnes anoblies par Albert II

Belga

En 2010 et 2011, Albert II avait failli à la tradition des « faveurs nobiliaires » mais, voici deux semaines, il a renoué avec celle-ci, accordant trois titres de baronne, dix titres de baron et neuf titres de chevalier.

Le ministre des Affaires étrangères (compétent en la matière pour des raisons historiques) a indiqué, en réponse à une question de la députée N-VA Zuhal Demir, qu’entre 2009 et 2012, 42 lettres patentes de noblesse avaient été délivrées, dont 39 nouveaux titres (et deux reconnaissances de noblesse et une modification d’armoiries). Parmi ceux-ci, 20 étaient des

Flamands et 18 étaient issus du monde des affaires. Viennent ensuite le monde académique, la magistrature du barreau, les arts, le secteur des banques et assurances, le secteur caritatif et le service public.

En Belgique, l’on compte actuellement 1.300 familles nobles, selon l’historien spécialiste de la monarchie belge Francis Balace, soit 20 à 25.000 nobles.

Une fois désignée par le Roi, la personne anoblie doit payer quelques frais inhérents à la procédure, selon le journal. On liste ainsi notamment 3.000 euros en moyenne pour le peintre héraldiste qui exécutera les lettres patentes de noblesse, 740 euros pour les droits d’enregistrement ainsi que les droits de chancellerie (6,20 euros par diplôme).

Lire le dossier dans le Soir.