Canicule : un pic d'ozone attendu dimanche

Rédaction en ligne

vendredi 17 août 2012, 17:17

Les températures caniculaires et un ensoleillement intense stimuleront la formation d'ozone. Le seuil d'ozone sera probablement dépassé dimanche.

Canicule : un pic d'ozone attendu dimanche

© Belga

Le prochain week-end sera marqué par une chaleur intense, un ensoleillement généreux et un vent faible. Des conditions idéales pour la formation d'ozone qui s'accentuera de jour en jour, indique vendredi la Cellule Interrégionale de l'Environnement (Celine).

Les concentrations en ozone seront particulièrement élevées dimanche et le seuil européen d'information pour l'ozone de 180 µg/m3 sera probablement dépassé. Le seuil d'alerte, lui, ne devrait pas être dépassé mais tout dépendra de l'intensité du vent.

Un dépassement du seuil européen d'information peut provoquer des désagréments pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires, les personnes âgées et les enfants. Le seuil d'alerte (240 microgrammes/m3) est un signal pour l'ensemble de la population.

« Des pointes jusqu'à 140-150 µg/m3 »

« Vendredi, la couverture nuageuse présente en matinée sur une large moitié nord tempérait la formation d'ozone. Les valeurs maximales évoluaient généralement entre 100 et 130 µg/m3, avec localement des pointes jusqu'à 140-150 µg/m3 », commentait Celine sur son site internet.

Samedi, la Cellule s'attend à des concentrations maximales d'ozone comprises généralement entre 120 et 150 µg/m3. Localement, les concentrations pourront s'approcher, voire dépasser, le seuil de 180 µg/m3. Les concentrations les plus élevées sont attendues dans la moitié nord du pays.

Les niveaux d'ozone en baisse dès lundi

Le dernier jour du week-end, la chaleur persistante et la faible présence de nuages feront encore grimper les niveaux d'ozone de 20 µg/m3 environ par rapport à samedi, pour monter jusqu'à 180-200 µg/m3 localement.

Ces niveaux de concentration devraient repartir à la baisse en début de semaine prochaine avec le recul des températures et un temps plus variable.

Le niveau d'ozone sur le site de la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE)

(avec Belga)