Simonet veut allonger la formation des instituteurs

FABRICE VOOGT

lundi 03 septembre 2012, 06:16

Lundi 3 septembre, c'est la rentrée des classes ! La ministre de l'Enseignement obligatoire veut des maîtres mieux préparés à l'école. Les études passeraient de 3 à 5 ans. Son interview dans Le Soir.

Simonet veut allonger la formation des instituteurs

©Alain Dewez - Le Soir

C'est reparti. Ce matin, près de 500.000 enfants de l'enseignement fondamental (maternel et primaire) reprennent le chemin des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour les accueillir, quelque 38.000 enseignants, titulaires d'un diplôme d'instituteur obtenu après trois années d'études.

Une formation de type court qui pourrait, pour leurs futurs collègues, être rallongée de deux ans. Dans une interview au Soir, la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (CDH) prend position pour l'étalement des études pédagogiques des maîtres sur cinq années. Objectif : mieux les préparer à la charge qui les attend. « Cela participe de la qualité de notre enseignement, défend la patronne de l'école obligatoire. Si l'enseignant est mieux formé, il pourra mieux répondre aux difficultés des élèves, et sera mieux dans sa peau pour les accompagner. »

Concrètement, Marie-Dominique Simonet propose, notamment, de faire de la première année d'études une année « plus générale où il y aurait des stages d'observation pour éviter de découvrir trop tard qu'on s'est engagé dans la mauvaise voie ».

La cinquième année, elle, serait occupée majoritairement par des stages rémunérés.

Cet allongement de trois à cinq années de la formation initiale n'irait pas sans difficultés. Sur le terrain d'abord, parce qu'aucun diplôme d'instituteur ne serait délivré pendant deux ans alors que la pénurie est déjà là. Pour le budget francophone ensuite : on évalue le coût d'une telle mesure à plus de 500 millions d'euros par an.

« Cela aura un coût, deux années en plus… Mais il faut voir si on veut préparer l'avenir », l'interview complète de Marie-Dominique Simonet dans Le Soir en PDF.