Le milliardaire Français Bernard Arnault veut devenir Belge

Rédaction en ligne

samedi 08 septembre 2012, 17:16

Le patron de l’empire du luxe LVMH, Bernard Arnault, première fortune d’Europe et quatrième mondiale, a entamé des démarches pour obtenir la nationalité belge, rapporte La Libre Belgique. Un exil fiscal ? Le multimilliardaire dément.

Le milliardaire Français Bernard Arnault veut devenir Belge

Le patron de l’empire du luxe LVMH, Bernard Arnault, première fortune de France et d’Europe et quatrième fortune mondiale, a entamé des démarches pour obtenir la nationalité belge (AFP)

La Belgique est-elle le paradis fiscal des Français ?

Fillon : « C’est désastreux »

L’ancien Premier ministre et actuel candidat à la présidence de l’UMP François Fillon a fustigé la politique fiscale de François Hollande, qui selon lui est à la base de la décision de François Arnault de devenir Belge :« Quand on prend des décisions stupides, on arrive à ces résultats effrayants », a-t-il déclaré à la presse. « Le patron de l’une des plus belles entreprises au monde, qui symbolise le savoir-faire et la réussite français, connue dans le monde entier, pourrait être amené à changer de nationalité en raison de la politique fiscale qui est menée dans notre pays ». « Cela va se répandre comme une traînée de poudre et dans toute la planète on dira : +la France est un pays qui n’aime pas la réussite et qui n’aime pas ceux qui innovent+ ». « C’est désastreux »

La question se pose et les réactions virulentes se font entendre depuis l’annonce, ce matin, de la volonté du grand patron français, Bernard Arnault, 63 ans, de devenir… Belge !

L’homme à la tête de l’empire du luxe LVMH, première fortune d’Europe, quatrième mondiale, a déposé une demande à la commission des naturalisations de la Chambre des représentants, l’une des deux chambres du Parlement belge.

Le président de la commission des naturalisations, Georges Dallemagne, interrogé par le quotidien, a expliqué au quotidien que la demande avait été reçue la semaine dernière. « Le dossier sera traité comme tous les autres. Il y en a 47.000 sur notre table », a-t-il souligné, expliquant que le code de la nationalité belge « prévoit qu’un candidat à la naturalisation doit avoir 18 ans accomplis, prouver trois ans de résidence en Belgique et, si ce n’est pas le cas, démontrer qu’il a des attaches véritables avec la Belgique ».

Le quotidien rappelle que bien que résident à Paris, M. Arnault dispose aussi d’un domicile à Bruxelles, et s’interroge sur de possibles raisons fiscales à sa démarche, au moment où le président français François Hollande a réaffirmé son intention de taxer à 75 % les plus hauts revenus.

Proche de l’ancien président Nicolas Sarkozy et libéral revendiqué, M. Arnault possède une fortune estimée à 41 milliards de dollars par le magazine américain Forbes. Après la victoire de la gauche en 1981, il s’était exilé aux Etats-Unis pendant trois ans.

APS avec Belga

.