L'entartage raté d'Elio Di Rupo à l'ULB

Rédaction en ligne

vendredi 21 septembre 2012, 17:39

Le Premier ministre a reçu une tarte aux fruits rouges alors qu'il arrivait pour une séance académique à l'Université libre de Bruxelles pour y tenir un discours sur l'Europe.

L'entartage raté d'Elio Di Rupo à l'ULB

Belga

Une agression ? Le Premier ministre Elio Di Rupo a été accueilli avec les honneurs sur le parking du campus Solbosch de l'Université Libre de Bruxelles, ce vendredi après-midi. Un étudiant a tenté en vain de l'entarter, alors que le Premier discutait avec un groupe d'étudiants présent pour y manifester contre l'austérité. Une quarantaine d'étudiants étaient présents, les étudiants FGTB, les Jeunes Anticapitalistes, le COMAC (les jeunes du Parti du Travail) et les Etudiants de Gauche Actifs.

La DH affirmait sur son site, sur base de témoignages de personnes présentes sur place, qu'il avait été agressé et s'était retrouvé le visage en sang. La tarte aux cérises envoyée vers Elio DI Rupo ne l'a qu'effleuré, nous indique-t-on, souillant à peine sa chemise.

Elio Di Rupo était présent à l'ULB à l'occasion de la séance académique de rentrée pour y tenir un discours intitulé « Faire battre le coeur de l'Europe ».

Lors de son discours sur l'Europe, Elio Di Rupo a commenté la mésaventure avec humour : « Vous m'avez fait goûter au dessert avant le plat principal », a commenté le Premier. « Ce n'était pas du sang, juste une tarte aux cerises. (…) dans cette merveilleuse couleur qu'est le rouge », a tenu à préciser Elio Di Rupo.