La note Di Rupo donne satisfaction au mouvement flamand pour le RWF

Rédaction en ligne

mardi 05 juillet 2011, 23:58

En matière institutionnelle, la note remise par le formateur donne largement satisfaction au mouvement flamand, pour le Rassemblement Wallonie-France.

La note Di Rupo donne satisfaction au mouvement flamand pour le RWF

La note remise par le formateur Elio Di Rupo donne, en matière institutionnelle, largement satisfaction au mouvement flamand, a réagi mardi soir le Rassemblement Wallonie-France (RWF).

Hormis une bouée d’oxygène financière provisoire pour Bruxelles, le parti ne voit aucune concession de la part de la Flandre. Il souligne que Bruxelles fait une fois de plus « l’objet d’un troc financier contre l’abandon de principes et de droits des francophones ». Sur le plan économique et social, la note ne propose rien de moins qu’un « plan d’austérité qui n’ose pas dire son nom ».

Toujours selon le RWF, la note Di Rupo « ouvre la boîte de Pandore de la régionalisation de l’impôt sur les sociétés, ce qui organisera une concurrence économique ouverte entre les différentes régions qui constituent la Belgique. Nul doute que les fausses solutions institutionnelles à court terme que la note prétend apporter provoqueront inévitablement de nouveaux déséquilibres, d’autres frustrations en Flandre et donc des revendications encore plus radicales », estime encore le parti.

(Belga)